Google Bombing : Définition

un exemple de google bombing

Dans le Google Bombing, des mots clés spécifiques sont choisis pour faire une déclaration – politique, humoristique ou autre – sur la page Web affichée. Lorsque ces mots clés sont entrés en tant que requête de recherche, la page Web ciblée devient le meilleur résultat.

Google Bombing et SEO

Le « Google Bombing » ou bombardement de Google fait référence aux pratiques de SEO visant à augmenter le rang d’une page Web pour une recherche Google spécifique. Ceci se fait en exploitant son algorithme. Le Google Bombing implique généralement de gonfler artificiellement le nombre de pages liées à une page et les mots utilisés dans le texte d’ancrage du lien.

L’algorithme de classement de recherche de Google classe les pages au plus haut pour des expressions de recherche particulières. Il suffit qu’il y ait suffisamment de pages qui y sont associées à l’aide d’un texte d’ancrage similaire. En janvier 2007, Google avait apporté des modifications aux résultats de recherche afin de contrer le Google Bombing.

L’enregistrement de sites à fort trafic est particulièrement important lors de la création d’un Google Bombing. En effet, leurs liens hypertextes sortants sont plus importants dans l’algorithme de recherche de Google.

Bref historique du Google Bombing

Un des Google Bombing les plus célèbres a eu lieu en 2004, lorsque le président américain George W. Bush était sur le point d’être réélu. Pour faire l’expérience de ce Google Bombing, essayez de rechercher « un échec misérable » sur Google.

Pendant un moment, le premier retour était un lien vers la biographie de George W. Bush sur le site Web officiel de la Maison Blanche. Pour que la bombe fonctionne, un grand nombre de pages Web ont dû être reliées à la page Biographie de la Maison Blanche par les auteurs en utilisant les mots exacts «échec misérable» dans leurs descriptions de liens hypertexte. Aujourd’hui, on a seulement des sites de référencement naturel qui parle de ce Google Bombing.

Parmi les autres célèbres Google Bombing, citons le site officiel de l’Église de Scientologie, le résultat phare de «la secte dangereuse»,  ainsi que la biographie en ligne de Tony Blair comme principal résultat pour «menteur». Des résultats qu’on ne trouve plus aujourd’hui.

Pourquoi le Google Bombing a-t-il fonctionné?

Bien que les algorithmes exacts de Google pour classer les résultats de recherche soient un mystère, nous savons que le PageRank joue un rôle important. Le moteur de recherche de Google a tendance à penser que les mots utilisés dans le lien, vers une source particulière, reflètent une partie du contenu de la source.

Supposons que de nombreuses personnes établissent un lien vers un article en utilisant une phrase particulière, telle que « utiliser Google de manière efficace ». Google supposera que « l’utilisation efficace de Google » est liée au contenu de la page, même si cette phrase n’est pas utilisée dans la page elle-même.

Pour fabriquer le Google Bombing, il suffisait de créer un lien hypertexte à partir de l’expression voulu.