L’autocomplétion : Définition

Encore appelée « complètement automatique » en français, l’autocomplétion est utilisée par les moteurs de recherche pour proposer des suggestions de recherche instantanées à l’internaute.

Lautocomplétion sur le moteur de recherche Google

La majorité des moteurs de recherche proposent la fonction de l’autocomplétion pour permettre à l’internaute de gagner en rapidité lors de la saisie de ses requêtes.

Elle vous permet donc d’avoir rapidement accès à une liste de mots sans actualiser la page.

L’autocomplétion est particulièrement proposée par Google aux travers de ses fonctions Google Suggest et Google Instant.

Grâce à celles-ci, il propose des résultats complémentaires à l’internaute au fur et à mesure qu’il saisit.

Ces fonctions ne sont pas très distinctes l’une de l’autre et elles reposent sur des statistiques de mots-clés saisis auparavant par les utilisateurs du moteur de recherche.

Le but de l’autocomplétion

Comme mentionné plus haut, l’autocomplétion vise à faire gagner du temps à l’internaute lors la saisie. Mais, ce n’est pas tout. Elle permet aussi à l’internaute de ne pas avoir à corriger les erreurs de saisie. Pour les personnes handicapées ou ayant des problèmes de motricité, c’est une aide précieuse.

Enfin, grâce à l’autocomplétion, tout le monde peut facilement avoir accès à l’information puisqu’on trouve de nouvelles idées pour la recherche ou pour la rédaction.

Les usages de l’autocomplétion

Si les moteurs de recherche, et principalement Google, viennent en tête dans l’usage de l’autocomplétion, ils ne sont pas les seuls à l’utiliser.

En effet, les navigateurs web y ont aussi recours à l’image de Firefox, Chrome et Bing.

Les éditeurs de texte comme LibreOffice et Microsoft Word en font aussi usage.

Le complètement automatique est aussi utilisé dans les outils d’aide à la traduction ainsi que par quelques logiciels de programmation.

Le fonctionnement de l’autocomplétion

L’autocomplétion fonctionne de deux manières : en recourant à la sémantique d’une part et en recourant aux mots-clés d’autre part.

Par l’analyse sémantique, l’autocomplétion considère le sens des mots d’un texte à l’aide d’un lexique intégré. Elle analyse dont le rapport de sens entre plusieurs mots. Avec cette méthode, une différenciation des formulations est faite afin d’apporter la réponse la plus fidèle possible à la demande de l’internaute. Elle garantit donc une bonne distinction entre les mots au sens plus ou moins semblable.

Le recours aux mots-clés s’effectue sur la base des dernières recherches que vous avez effectué, en tenant compte d’un base de données de mots donnée et en considérant le nombre de fois qu’un mot apparait dans un texte. Avec cette méthode, les suggestions de compléments proches des requêtes de l’internaute sont affichées.

Une photo de Louis Maitreau

Bonjour, Je suis Louis Maîtreau, Consultant SEO.

J’accompagne celles et ceux qui souhaitent améliorer leur référencement naturel pour arriver dans les premières pages de résultats sur Google.

Le but ? Augmenter le trafic sur le site et  par conséquent augmenter le chiffre d’affaires.

Pour cela, je vous propose un accompagnement personnel via des prestations de consulting ou alors je vous propose de vous former directement sur mon site à l’aide des formations en ligne avec un espace privé.

Vous trouverez également des guides et des articles sur le référencement naturel mis en ligne sur le site.

Bon courage dans cette course au référencement.

Bandeau dans la sidebar pour promouvoir les services de consultant SEO

Abonnez-vous !

Cliquez sur le bouton pour vous abonner à ma chaîne YouTube et recevoir mes derniers conseils :

Icone Youtube pour s'abonner à la chaine

Share This