Quel que soit le support sur lequel vous écrivez, la structure de votre contenu est importante. En effet, que ce soit un livre, une affiche, un article de blog, un email ou bien une dissertation, vous devez hiérarchiser son contenu pour qu’il soit plus simple à comprendre et facile à survoler. Google s’en est bien rendu compte et prend la structure de votre site comme étant le contenu « principal » de votre page. Le moteur de recherche se base sur des critères très simple de la rédaction, ils n’ont rien inventés (sauf l’algorithme bien sûr). Il est nécessaire de comprendre que notre ami Google attend de votre site et donc de vos pages qu’elles soient simples, claires et compréhensibles. C’est ce rôle que vient jouer les balises Hn dans vos pages. Pour les CMS, on parle de titre de niveau. Ces balises vont du niveau 1 au niveau 6. Le titre de niveau étant le plus important jusqu’au niveau 6 qui est le moins important. Un titre s’écrit de cette façon :

<h1>Ceci est mon titre de niveau 1</h1>
<h2>Ceci est mon titre de niveau 2</h2>
<h3>Ceci est mon titre de niveau 3</h3>

Pour les CMS, il vous suffit d’utiliser : L'éditeur de texte sur WordPress pour les titres

Quelle est l’importance des balises Hn

Les balises Hn ont pour rôle de hiérarchiser votre contenu et donc de faciliter la lecture de la page. Sans elles, il n’y a de texte aéré et structuré. Votre page ne serait qu’un pavé de mots qui ne donneraient pas envie d’être lu. L’importance de ces balises est dans le référencement naturel. En effet, comme je le disais dans l’introduction, notre ami Google prend ces derniers en compte. C’est un élément qui n’est pas à négliger, aussi bien pour le lecteur que pour les moteurs de recherche. Le titre de niveau 1 est celui qui aura le plus d’importance tandis que celui de niveau 6 en aura beaucoup moins.  Selon l’étude du journaldunet qui a sondé 140 SEO pour connaitre les critères les plus importants en SEO, on compte 4 critères sur les H1 et h2 qui sont dans le top 30. Il est intéressant de savoir qu’il y a plus de 200 critères SEO selon Brian Dean.

La structure d’une page

Dans l’idée, une page se structure avec des titres, des sous-titres également des sous-titres de sous-titres… Bref, vous comprenez l’idée. Voici un exemple de comment on devrait utiliser les titres Hn :

<h1>Univers</h1>
<h2>Monde</h2>
<h3>France</h3>
<h4>Bretagne</h4>
<h5>Finistère</h5>
<h6>Brest</h6>

C’est l’exemple le plus simple à comprendre. Vous pouvez également inverser le sens, du plus petit au plus grand. Cependant c’est la théorie, en pratique, c’est bien différent. En effet, on vient à utiliser fréquemment le H1, H2 et H3. Les 3 dernières balises sont moins utilisées. Le Wolrd Wide Web Consortium (W3C) qu’est l’organisme de standardisation des technologies du web, donne comme recommandation de ne pas sauter les niveaux. En passant du H1, au H2 et ensuite au H3. Cependant les critères du W3C ne sont pas forcément les critères de classement de Google. Voici par exemple une organisation toute simple :

<h1>Bienvenue sur le site de Jean-Michel et Martine</h1>
<h2>Je me présente, je m’appelle Jean-Mi</h2>
<h2>Maintenant le tour de Martine</h2>

Martine se présente ici Mais il existe également d’autres façons de procéder pour structurer une page. Notamment celle avec le fil d’Ariane qui sert à indiquer où la personne se situe dans le site. Cette façon de faire peut s’appliquer mais n’est pas recommandée pour des petits sites :

<h6>Le fil d’Ariane</h6>
<h1>Titre principal</h1>
<h2>Titre secondaire</h2>
du texte
<h3>Sous-titre du H2</h3>
du texte
<h3>Sous-titre du H2</h3>
du texte

 

Ce qu’il faut comprendre de cela c’est que le Titre H1 donne le sujet de la page. Il est le plus important et il est nécessaire qu’il soit bien écrit. Il n’en faut qu’un seul par page pour ne pas mélanger les sujets dans une page. Il existe une 3 ème méthode qu’utilise beaucoup Olivier Andrieu, numéro 1 du référencement en France, dans ses articles. Cela consiste à utiliser le H2 comme chapô (petite introduction) de 300 caractères, au maximum. Comme cela :

<h1>Titre principal</h1>
<h2>résumé de l’article</h2>
du texte
<h3>Sous-titre du H1</h3>
du texte
<h3>Sous-titre du H1</h3>
du texte

La façon classique de présenter une page ou un article est la suivante :

  • Le H2 donne les sous idées de votre titre h1. Si vous souhaitez abordée une thématique, il est de coutume de la divisée en plusieurs parties.
  • Si vos sous idées sont grandes, vous pouvez également les divisées grâce aux titres h3. De ce fait, vous aurez une organisation plus claire.

Voici comment j’organise mes articles :Structure des balises hn d'un article du site louismaitreau.fr Je viens à utiliser le h3 que de temps en temps. Je n’utilise jamais les h4 / h5 / h6. Mais Olivier Andrieu, lui utilise les h3 comme sous-titre du h1. Le h2 lui sert de résumé d’article. Il n’y a pas de meilleure façon de faire. Juste un style de rédaction différent. C’est à vous de vous approprier celui qui vous correspond le mieux.

L’utilisation des mots-clés dans les titres

Maintenant que vous avez compris comment structurer les pages de vos sites, il faut maintenant bien comprendre le deuxième point important de cet article : gérer les mots-clés dans vos titres. C’est simple et rapide à expliquer mais il ne faut pas oublier cela. Avant tout, je vous invite à vous renseigner sur la méthode pour trouver ses mots-clés ainsi que comment intégrer des mots-clés de longues traine. Cela vous aidera encore plus. Voila ce qui est à retenir principalement pour les mots-clés au sein des titres :

  • Utiliser la requête cible principale dans le H1. Privilégiez la longue traine dans les articles de blog
  • Dans les H2, utiliser des mots-clés en relation avec la requête cible. Par exemple des synonymes. Vous pouvez également reprendre les mots importants (sans excès)
  • Pour les H3, l’idéal est d’utiliser un vocabulaire en relation avec la requête cible.

Pour trouver des mots en relation avec votre requête principale, je vous conseille un outil fantastique : Seo-hero. Il est juste excellent.

Quelques conseils supplémentaires pour optimiser vos balises Hn pour le SEO

Voici ma petite liste de conseils qui vous aideront à mieux cerner les balises Hn ainsi qu’a mieux les optimiser pour le SEO :

  • Un titre H1 par page, cela permet d’avoir un seul sujet sur votre page
  • Éviter de sauter des niveaux de titre. Ne pas passer de h1 à h3. Il y a une exception, lorsque vous mettez un fil d’Ariane en h6
  • Environ 70 caractères pour les titres Hn
  • Eviter de dupliquer les titres dans la page
  • Ne pas oublier de mettre des balises Hn dans votre page
  • Écrire l’ensemble de vos titres avant de rédiger votre page
  • Critère ergonomique : Penser à différencier la taille des titres pour qu’on puisse les reconnaitre. Le h1 est le plus grand et le h6 le plus petit.

Avec ces conseils, vous devriez être prêt pour écrire vos pages et articles de manière lisible tout en étant en accord avec les règles du référencement naturel.

Bonus : Vérifiez facilement la structure des balises hn d’un site

Il est toujours intéressant de pouvoir analyser la stratégie rédactionnelle et SEO de ses concurrents. Pour cela, il y a un plugin pour votre navigateur qui est excellent : Pour Firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/web-developer/ Pour Chrome : https://chrome.google.com/webstore/detail/web-developer/bfbameneiokkgbdmiekhjnmfkcnldhhm?hl=fr Voici une capture d’écran sur Firefox.Le plugin de navigateur webdeveloper pour les titres hn Lorsque vous êtes sur une page, il vous suffit de cliquer sur « View Document Outline » pour obtenir un plan comme celui-ci : Structure des balises hn d'un article avec le plugin webdeveloper C’est très simple d’utilisation et cela facilite énormément vos analyses concurrentielles. Le plugin vous permet de faire une multitude de choses à côté. Je ne pourrai malheureusement pas vous expliquer tout dans cet article. Je vous laisse le découvrir par vous-même.

Conclusion

Comprendre l’organisation et la structure d’une page avec les balises hn n’est pas évident au premier coup lorsqu’on n’est pas habitué à écrire régulièrement. Mais je vous rassure, on prend vite la main et cela devient naturel. Ce n’est qu’une question de temps.

Le SEO est également une affaire de rédaction. Plus vous êtes structuré et clair, plus Google aimera cela, ainsi que votre lecteur. C’est simple, Plus votre lecteur trouvera votre site agréable, plus Google appréciera votre site également.

Enfin, soyez patient et organisez le plan de votre page ou article avant de rédiger et tout devrait rentrer dans l’ordre.

À bientôt pour un prochain article.

Share This