Dans le milieu du SEO, on entend souvent la phrase « content is king » pour dire que le contenu est roi. En effet, votre cheval de bataille doit être le contenu. Mais pas simplement du contenu pour du contenu, il doit être de qualité.

On vous explique qu’il faut avoir un mot clé cible qui soit intéressant et qui ramène du trafic. Oui, c’est bien le cas.

Mais comment on fait quand on a un site web dont la thématique est une niche avec peu de recherche ?

SI vous tenez un blog sur un sujet bien précis et que vous avez vite fait le tour du sujet, il va être compliqué d’arriver à attirer plus de visiteur qu’il n’y a de gens qui cherchent.

Je ne vais pas vous cacher qu’il est assez compliqué de gérer cette situation !

On dit qu’il très important d’avoir de la concurrence, cela montre qu’il y a un marché établi. Quand vous n’avez pas de concurrence, c’est que les gens ne sont pas sensibilisés à votre cause et qu’il va falloir le faire. Cela demande un très gros travail et beaucoup d’entreprises échouent.

Il est évident que travailler dans un domaine où il y a plus de demande que d’offre est l’idéal.

Revenons-en à nos moutons : les niches à faible volume de recherche. Pour ne rien vous cacher, cela ne va pas être simple.

Les problèmes des niches à faible volume de recherche

J’en ai déjà parlé un peu au-dessus mais il y a deux problèmes majeurs avec les niches à faible volume de recherche.

Le manque de recherche sur la thématique

Il est évident qu’avoir beaucoup de visite sur un site web dont la thématique est peu abordée va être difficile.

Lorsqu’on aborde un sujet qui n’intéresse que peu de personne, il va être difficile d’attirer plus de monde qu’il n’y a de recherche effectuée. Si vous parlez par exemple de tissu à dentelle des années 40, vous allez avoir beaucoup moins de monde que si vous parlez de football.

Il peut également arriver que ce soit une thématique saisonnière comme par exemple les climatiseurs et le chauffage. Regardez cette capture de Google Trends qui montre un fort intérêt en été pour la climatisation et un désintérêt du chauffage en été.

Comparaison de deux niches saisonières

Il est donc difficile à certaines périodes de l’année d’avoir des vues sur son site. On

Le manque de contenu

Une thématique de niche implique un sujet particulièrement spécifique. Ce qui fait que cette spécialisation va restreindre le champ des possibles par rapport aux idées d’articles et de contenu.

Il ne vous est pas facile d’entretenir votre blog puisque les idées viennent peut-être à manquer ?

Vous en avez marre de tomber sur ce genre de résultat avec Google Keyword Planner :

un résultat de google keyword planner qui ne montre aucune recherche

Ou bien :

Un résultat vide de Yooda insight

Vos idées sont trop spécifiques et les gens ne recherchent pas vos idées d’articles.

Voyons ensemble ce qu’on peut faire.

Est-ce votre niche ou vos mots qui sont trop spécifiques ?

On ne va pas tourner autour du pot : avoir des mots clés spécifiques est plus intéressant que d’avoir des mots clés génériques, en voici les raisons :

  • Moins de concurrence
  • Plus facile d’arriver en top position
  • Plus de chances d’avoir du trafic

Cependant il faut beaucoup plus de contenu quand on vise des mots clés spécifiques qu’avec des mots clés génériques. Il faut également être certain que vos mots clés vont être suffisamment recherchés, sinon personne ne va venir sur votre site.

La question à se poser est donc de savoir si la niche est trop spécifique ou bien les mots clés ?

Si vous parlez des albergiers (variété d’arbre), il est peu probable que vous ayez beaucoup de trafic en provenance de ce mot-clé-là. C’est que votre niche est trop spécifique. Il va peut-être falloir revoir votre niche et la façon dont vous la présenter.

SI vos mots clés sont composés de plusieurs mots, il va être difficile de savoir précisément combien de recherche sont faites par mois. Du coup, il va falloir procéder à la bonne recherche de mot clé cela même avant de rédiger votre contenu.

La première question à se demander est « qu’est-ce que veut mon lecteur ou mon client ? »

On va voir dès maintenant comment procéder si jamais vous pensez que votre méthode actuelle est mauvaise et qu’il faut la changer.

Rendre ses mots clés plus spécifiques

Lorsque votre mot clé est dans une niche assez spécifique, il est difficile de trouver des expressions quoi soient recherchées. Le premier réflexe à ça serait de trouver un mot clé plus générique.

Imaginons que vous ayez comme mot clé « torchon en dentelle ». Celui-ci n’est pas trouvable dans Yooda Insight. Le premier réflexe est donc de se faire référencer sur « tissu » ou bien « torchon ».

L’Ideal est d’aller sur Google Keyword Planner où vous pouvez mettre plusieurs mots clés d’un coup, dans la partie « Obtenir des tendances et des données sur le volume de recherche ». Ce qui vous aidera à mieux définir la spécificité de vos mots clés.

L'outil de plannification des mots clés de Google

C’est ici que vous pourrez comparer l’ensemble de vos mots clés et savoir à quel point ils doivent être spécifiques.

Pensez également aux mots clés de longues traines.

Si vous travaillez par exemple avec ubersuggest pour votre recherche de mot clé, vous pouvez exporter la liste des mots obtenus et les importer dans Google keyword planner pour avoir une idée de recherche selon chaque mot. Il faudra surement ignorer quelques erreurs mais le résultat sera au rendez-vous.

Rendre ses mots clés plus génériques

Si vous êtes dans une niche et que vous lisez cet article, c’est probablement votre cas.

Vos mots clés n’attirent pas assez de personnes et vous devez les rendre plus généraux pour attirer des gens sur votre site.

Commencez par trouver un ou plusieurs mots clés plus génériques et pour ça il n’y a pas de méthode miracle, il va falloir réfléchir un peu. Même un seul est déjà une bonne chose.

Une fois que ce ou ces mots clés sont trouvés, je vous invite à sélectionner des mots clés plus génériques sur Yooda Insight ou simplement Google Keyword Planner.

Il suffira de choisir les mots dont la concurrence n’est pas la plus forte avec un taux de recherche assez élevé.

Vous êtes également libre de choisir un mot clé plus compétitif si vous souhaitez vous mesurer à la concurrence.

Pourquoi pas les deux ?

Vérifier que votre stratégie SEO est en ordre

Vos mots clés ne sont peut-être pas la seule raison pour laquelle votre référencement ne décolle pas. Certaines fois, dans le SEO, la petite bête n’est pas là où on l’attend !

Il va donc falloir revoir votre stratégie SEO et cocher chaque case de la checklist.

  • Avez-vous vérifié que les liens qui pointent vers votre site sont saint ?
  • Votre maillage interne est-il optimisé ? pas de liens cassés (erreur 404) ?
  • Votre contenu est-il de qualité et original ?
  • Ne bloquez-vous pas votre site aux moteurs de recherche ?
    • Les balises meta robots (noindex / nofollow) ou bien le fichier robots.txt ne vous jouent pas de mauvais tours ?
  • Avez-vous vérifié qu’il n’y a pas de pénalité sur Google Search console ?
  • Votre site n’a pas été piraté ?
  • Est-ce la faute au contenu dupliqué ?
    • Balise titre, titre H1, meta description, contenu du site ?

Tous ces points sont extrêmement importants pour votre site parce qu’il peut arriver que ce soit une erreur bête qu’on n’arrive pas à trouver et qui est juste sous nos yeux.

Les moteurs de recherches sont intraitables.

Le côté technique de votre site ne doit pas être négligé

En effet, il y a deux points à prendre en compte sur le côté technique de votre site. En effet, un site extrêmement bien optimisé SEO ne sert à rien s’il n’est pas adapté aux mobiles et s’il ne se charge pas bien.

Adapter son site à chaque appareil

Le premier point à prendre en compte est de savoir si votre site s’affiche correctement sur chaque appareil.

Pendant un temps, il était coutume d’avoir deux sites identiques. Un pour les ordinateurs et un autre pour les mobiles. L’affaire n’était vraiment pas pratique puisqu’il fallait mettre les deux à jour lorsqu’on voulait faire un changement.

On voyait souvent des URLs comme m.monsite.fr qui se faisait via une redirection automatique.

De nos jours, la technologie a évolué et on parle depuis plusieurs années de la technologie du responsive design. Un site qui s’adapte à l’ensemble des appareils.

Que ce soit les téléphones, les tablettes, les ordinateurs, les consoles portables ou même les télés.

Si votre site tourne avec un CMS, je vous recommande de choisir un thème adapté qui soit responsive design. Ils coutent en général une soixantaine d’euros mais servent pour toute la durée de vie de votre site.

Pour ceux qui ont un site fait à la main, il y a les Media Queries en CSS3 pour que votre contenu s’adapte à l’écran.

Un schéma qui explique le principe du responsive design

Le temps de chargement de votre site

J’en ai souvent parlé dans d’autres articles mais le temps de chargement est extrêmement important. Comme le montre cette infographie :

Il existe des solutions pour augmenter votre temps de chargement.

La première chose à faire est d’évaluer l’ampleur des dégâts grâce à gtmetrix.

Pour la deuxième étape, il va falloir optimiser le poids de vos images en les rendant plus petites (du moins à une taille correcte) et en les compressant. Vous perdrez un peu en qualité mais si c’est bien fait vous ne perdrez pas suffisamment pour que cela se voit. Je vous conseille pour cela : shortpixel sur WordPress ou bien le site compressor.

La 3ème étape va être de jouer sur le code pour l’alléger et de mettre votre contenu en cache. Pour cela on va minifier le code, enlever chaque caractère inutile pour le rendre plus court et le compresser au format gzip. En ce qui concerne la mise en cache, pour faire simple, c’est comme sauvegarder le chargement de votre site pour que le chargement soit plus rapide.

Pas de panique des logiciels le font pour vous. Sur WordPress, le plus simple est de prendre un plugin comme fastest cache (gratuit) ou bien WP rocket (payant). Pour ceux qui ont un site codé à la main, je vous invite à prendre contact avec un développer ou bien une agence, la tâche n’est pas simple pour une personne qui ne maitrise pas le code.

Conclusion

Avoir un site de niche à faible volume de recherche n’est pas une mince affaire, je vous le confirme.

Cependant, le SEO est fait pour tous les sites et il y a évidemment des solutions. Il n’y a pas forcément d’avoir un gros site pour arriver à avoir des bons résultats.

Il n’y a pas besoin d’avoir des années d’expérience en SEO pour faire monter un site.

De la patience et un peu de motivation sont les clés du succès.

Je vous invite à bien suivre cet article pour modifier vos mots clés et arriver enfin à générer du trafic sur votre site.

Je vous invite également à créer souvent du contenu pour avoir plus de chance de ramener des gens sur votre site.

A bientôt pour le prochain article et bon courage pour votre SEO.

Share This