Le référencement naturel ou SEO, c’est quoi ?

Le web prend une part assez importante dans notre vie actuellement. Quand on sait qu’il y a plus d’un 1.800.000.000 sites web avec environ 4 millions d’articles postés chaque jour selon internlivestats.

Cela fait une grande quantité de contenu auquel il faut faciliter l’accès pour les internautes. Quand on sait que 93% de nos actions commencent avec une recherche en ligne, nos amis les moteurs de recherche ont beaucoup de travail.

Imaginez si les 4,5 milliards d’utilisateurs dans le monde pouvaient trouver facilement vos services en ligne ? Vous obtiendriez beaucoup de visiteurs supplémentaires sur votre site, pas vrai ? Les possibilités deviennent énormes avec autant de trafic.

Je sais que beaucoup de gens n’ont aucune idée de ce qu’est le référencement naturel ou bien le SEO. Posez la question autour de vous.

Vous entendrez les gens vous répondre :  » J’avais même pas idée que Google classait les résultats »

Définition du référencement naturel

Le référencement naturel ou bien Search Engine Optimization (SEO), l’optimisation des moteurs de recherche en anglais est simplement le fait d’optimiser son site et le contenu de ses pages pour correspondre aux règles de Google. Cela permet de placer des pages en avant dans les résultats de recherche en fonction du mot-clé visé.

Idéalement on vise un mot-clé en rapport avec la thématique que l’on aborde. On ne place pas ses pages de mécanique automobile sur une requête comme « recette tarte aux pommes ». Quand quelqu’un cherche « restaurant paris », il veut trouver un restaurant qui lui plait à Paris. C’est aussi simple que cela.

Sachez également que le SEO ne se base que sur très peu de certitudes et que beaucoup de « critères » actuels ne se fondent que sur des expériences. Personne ne maitrise le SEO à 100% mis à part leurs créateurs bien sûr.

Le référencement naturel ou SEO est opposé au référencement « payant » ou bien Search Engine Advertising (SEA), la publicité sur les moteurs de recherche. Ce sont les premiers liens, qu’on reconnait grâce au petit carré « annonce » :différences entre le SEO et le SEA Le SEO est gratuit, contrairement au SEA. Mais focalisons-nous sur le référencement naturel.

Pour lancer une campagne de référencement payant il existe toute une multitude de guides sur le sujet, disponible sur le web. C’est un domaine que je n’aborde pas pour le moment, peut-être un jour.

En attendant, je vous invite à rendre visite à des sites de consultants adwords qui parlent du sujet, vous y trouverez des informations intéressantes.

L’idéal pour le trafic d’un site web est de mettre en place une stratégie qui allie le référencement naturel avec Google Ads

L’importance du SEO et d’un bon positionnement

Voici une courte explication mais efficace : La plus grande majorité des actions en ligne commencent avec de la recherche, 93%, comme je le disais en introduction.

Si vous mêlez à cela que Google, le moteur de recherche principal a 92 % des parts de marché dans le monde alors que Bing et Yahoo se partagent les miettes restantes.

Voici d’autres points importants :

Vous devez maintenant avoir une idée de ce que représente le référencement naturel comme outil d’acquisition de trafic et à quel point il est important de biens se positionner dans les SERPs (Search Engine Result Page).

Les avantages du SEO

Le référencement à divers avantages et il est important de les lister pour comprendre ce que vous manquez dans le cas où vous n’optimisez pas votre site internet :

  1. Le référencement est gratuit : Vous n’avez pas à payer Google pour vous positionner dans l’index. Vous pouvez en revanche payer des logiciels ou des professionnels pour s’occuper de votre référencement.
  2. Le trafic généré est qualifié : Lorsqu’une personne tape un mot-clé qui correspond à vos services, celui-ci le fait dans le but d’avoir des informations et pourquoi pas passer un achat. Les taux de conversions avec le SEO sont plus élevés que des publicités non ciblés.
  3. Le trafic est en continu : Quelle que soit l’heure ou le jour, vous pouvez recevoir du trafic sur votre site web. Vous ne dépendez pas de la fraicheur d’un post sur les réseaux sociaux ou bien d’une publicité dont le temps de vie arrive à sa fin.
  4. Augmentation de votre visibilité et notoriété : Plus on vient à vous trouver sur différents mots-clés, plus votre site est visible et donc plus source de confiance.
  5. Augmentation de votre crédibilité : on attend d’une entreprise sérieuse qu’elle soit bien implantée et visible, surtout sur le web. Vous prouvez à votre clientèle que vous n’êtes pas des petits joueurs. Iriez-vous faire confiance et commander un produit sur un site introuvable ? Moi pas.
  6. Qui dit plus de trafic dit plus de chiffre d’affaires. Le SEO est une solution à ne pas négliger dans sa stratégie (d’inbound) Marketing.

Le fonctionnement du référencement naturel

Pour vous classer, Google travaille sur 3 axes clés :

  • La façon dont vous gérer la page et son contenu, les critères de la page (On-page)
  • La façon dont vous gérer votre site internet, les critères du site (On-site)
  • Votre popularité sur le web, les critères en dehors de la page (Off-site)

Beaucoup de SEO incluent les critères On-site avec les critères On-page. Je trouve important de faire la distinction entre les deux. Mais avant d’optimiser quoi que ce soit, il est important de comprendre ce que Google attend de votre site. Il veut simplement que vous l’aidiez à résoudre le problème des gens qui cherchent une solution à leur problème ou qui ont simplement une requête. Si vous transmettez de la qualité dans vos contenus, il n’y aura aucun problème.

La première étape, avant de passer à l’optimisation du site, consiste à procéder à un état des lieux. Pour cela, on fait ce qu’on appel un audit SEO. On analyse les trois points que vous allez voir juste en dessous.

On regarde ça un peu plus en détail :

Le contenu de la page : On-page

La façon dont vous rédigez et présentez votre contenu influe énormément sur votre positionnement. La plupart des critères de classement sont dans la façon dont vous gérez votre contenu. En effet, le premier point à bien travailler est sans aucun doute la qualité de votre contenu.

C’est cela que Google préfère. Efforcez-vous de répondre aux questions que vos lecteurs peuvent se poser. Ce n’est que à partir de ce moment qu’il faudra travailler l’optimisation pour les moteurs de recherches avec des critères comme :

  • La stratégie de mots-clés
  • La balise title (ou titre en français)
  • La structure de votre article avec les balises Hn
  • Les balises meta description
  • L’URL des pages
  • Les ancres de liens
  • La mise en gras de vos mots importants (ex : balise strong)
  • Optimiser vos images (le nom et la balise alt)
  • On peut également parler du vocabulaire présent dans le texte.

Le nombre de critère est grand, ce ne sont que les plus importants qui sont listés là.

La partie dans le site : On-site

Avoir de belles pages est une chose mais il en est une autre d’y accéder. Cette partie là va travailler la navigation et la technique au sein de votre site, je parle souvent de synergie entre les pages. Les facteurs principaux vont être :

  • L’architecture du site web
  • Le maillage interne
  • Le nom de domaine
  • Le temps de chargement
  • Un site adapté aux mobiles
  • Le protocole HTTPS et SSL
  • Les Données structurées
  • L’indexation des pages (robots.txt / sitemap) ainsi que la bonne navigation des robots crawler sur le site.

Tout ces points ont également une très forte importance pour votre référencement. Si par exemple votre site charge trop lentement, vous ne risquerez pas d’être placé dans le top des résultats de Google. C’est un critère d’élimination.

La popularité : Off-site

Une chaine qui représente les backlinks Le dernier sujet et un des plus complexes à comprendre pour un néophyte, c’est le critère en dehors de la page, c’est votre popularité sur le web. Je parle évidemment des liens retours ou backlinks dans le jargon SEO.

C’est également celui-ci qui peut vous permettre de dépasser votre concurrence puisque son « pouvoir » est sans fin. En effet, une fois optimisée, votre page touche à son maximum. Mais avec les backlinks, vous pouvez toujours en faire plus (sans oublier de les faire de qualité).

Pour en savoir un peu plus, j’ai posté un article sur l’analyse des backlinks. Vous y apprendrez pas mal de chose sur les liens.

Sur ce côté-là on va avoir ces critères :

  • No follow / do follow
  • La qualité
  • La quantité de lien
  • L’ancre de texte
  • La langue du site web qui lie vers vous
  • La popularité sur les réseaux sociaux

Je ne cite là, que les critères principaux pour les liens qu’on fait vers votre site internet. Je ne peux que vous inciter à améliorer votre profil de lien pour être le plus clair possible et arriver au top dans les résultats de recherche de Google. Faites des liens de qualité et en quantité pour plus de visiteurs.

Il vaut mieux 1 lien de qualité que 1000 mauvais liens.

Le content Marketing : Allié du SEO

Pour obtenir plus de trafic, il faut cibler plus de mots-clés. Quand certains cherchent à mieux se positionner, d’autres augmentent facilement leur trafic en créant plus de contenu.

L’idée est simple : augmenter le nombre de portes d’entrées sur votre site en augmentant le nombre de mots-clés.

Je ne dis pas qu’il faille privilégier la création de contenu à l’optimisation constante de vos mots-clés principaux mais bien de l’intégrer à votre stratégie SEO.

Pour cela, la meilleure façon est de créer un blog, de créer des articles et d’aborder des thématiques connexes à la votre ou bien des sujets directs sur votre thématique. Ces contenus vous donneront beaucoup plus de visibilité et de crédibilité.

Que penserait votre prospect s’il vous voit dans l’ensemble des pages de résultats ?

Il ne pourra qu’être certain de votre engagement à l’aider.

Qui pratique le référencement naturel et à qui peut-on déléguer cela ?

Lorsqu’on possède un site, on fait (généralement) tout ce qui est possible pour améliorer la visibilité de site. La plupart du temps, on entend parler du fait de faire de la pub, de faire des partenariats, d’avoir une visibilité sur les moteurs de recherche…

Mais le mieux reste quand même de faire appel à des professionnels du référencement.

Pour cela, il y a trois possibilités :

1) Les agences spécialisés en SEO ou en Web-marketing

Les agences sont composés de plusieurs consultants SEO qui sont prêts à prendre votre problématique très au sérieux. Pour cela, ils mettent l’ensemble de leurs ressources à votre disposition pour s’assurer de la réussite du projet.

Leur force est le fait d’être plusieurs à gérer votre site web mais également d’avoir énormément de ressources (comme un réseau de site internet pour créer des liens, élément important au référencement). Ils ont également un ensemble d’outils à leur disposition bien plus important que le freelance.

Leur faiblesse est qu’ils sont souvent très cher et moins abordable que des freelances. De plus, ils ne peuvent pas forcément aller aussi vite que le freelance dans la livraison du travail puisque chaque employé est limité en terme d’heure à la semaine.

Ils gèrent souvent des plus gros comptes que les freelances.

2) Les consultants SEO ou Web-marketing freelance

Les consultants SEO indépendants sont des très bons compromis pour améliorer le référencement d’un site web. Ces derniers ne veulent pas travailler en agence et préfèrent être à leur compte pour avoir encore plus de chalenge.

Leur force réside dans les expériences qu’ils ont pu accumuler sur le terrain. La plupart du temps, ils ont leur propre sites qu’ils gèrent et s’assurent de leur bon fonctionnement. Ils ont « les pieds dans le plat » constamment.

Leur faiblesse est le fait qu’ils ont un peu moins de ressources que les agences et donc un moins gros réseau de site.

Ils gèrent souvent des plus petites sociétés puisqu’ils ne facturent pas comme des agences et ne facturent pas toujours la TVA. Cela les rend plus accessibles auprès des petits entrepreneurs et auto-entrepreneurs. De plus, ils peuvent facilement dépasser les 40h de travail par semaine.

3) Recruter un consultant en référencement naturel au sein de son entreprise

Dans le jargon, on parle de référenceur In-house, qui est directement au sein de l’entreprise qui l’emploi pour améliorer constamment son référencement.
En général, les entreprises qui se permettent de recruter une personne directement dans leur équipe a les moyens d’agir de cette façon et a déjà beaucoup de monde, on est au moins sur une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire).

Cette dernière voue une importance au référencement et a déjà lancé sa transition digitale ou s’assure simplement de garder de la visibilité.

En terme de moyen, il faut pouvoir au salaire, aux outils mais également à du budget pour que celui-ci puisse travailler et obtenir de bons résultats.

Lequel choisir pour un bon référencement naturel ?

Le fait de choisir une agence ou un freelance est propre à vos besoins. Les plus gros comptes s’orientent vers des agences et les plus petits comptes vers des freelances.

Mais ce qu’il est important de bien cerner, c’est le fait de choisir un prestataire multi-tâche ou non. Je vous invite à sélectionner quelqu’un de spécialisé dans son métier et non pas dans différents points (comme le fait le « spécialisé » en web-marketing).

Beaucoup de freelances jouent la carte du SEO et du SEA pour leurs clients. Pour ma part, je ne fais que du SEO. J’estime qu’on ne peut pas être bon sur tout. Le SEO est un vaste monde, dans lequel on peut également se spécialiser.

J’avoue ne pas comprendre la valeur apportée par la polyvalence de ces pratiquants aux multiples cartes dans leur manche.

De plus, sachez qu’il n’a PERSONNE de certifié par Google pour du référencement naturel. Il existe des certifications pour le référencement payant seulement.

Combien va coûter le référencement de mon site ?

On arrive sur une question où beaucoup de gens qui connaissent le SEO connaissent déjà la réponse : « ça dépend ».

En effet, lorsqu’un professionnel du référencement intervient sur un site, la première étape consiste à faire le fameux audit SEO. Celui-ci peut couter entre 300 et 3000€ selon les prestataires, la taille du site etc…

Ensuite, une fois l’audit terminé, il faut estimer l’ampleur des travaux à effectuer pour l’optimiser selon les règles des moteurs de recherche. Parfois, il faut faire intervenir différentes spécialités (rédacteurs, ergonomes, graphistes / designeur …).

La façon de placer ses tarifs n’est pas la même pour une agence et un freelance. Cela dépend du fait de facturer au projet ou bien à la journée et ensuite de son taux horaire.

En payant un prestataire spécialisé en référencement, vous payez ses connaissances mais également les outils (assez onéreux) qu’il utilise.

Une fois les travaux ponctuels effectués, servant à redresser les faiblesses du site, il faut assurer sa notoriété par la création régulière de backlinks. Il n’est pas possible de tout faire d’un coup sous peine de recevoir une pénalité par Google.

Ce genre de prestation est compris entre 300 et plusieurs milliers d’euros par mois en général.

Bref, le référencement est un investissement avant tout, ce n’est pas une dépense. Il permet de récupérer beaucoup de chiffre d’affaires.

Les différentes façons de pratiquer le SEO

les 3 façons de pratiquer le référencement naturel : White / Grey / black hat Il existe 3 façons d’exercer le référencement naturel :

Hat en anglais veut dire chapeau. Chacun a ses techniques et ses besoins. Le white hat est celui qui respecte les règles de Google et qui va donc avoir un référencement sur du long terme. Celui-ci va éviter les pénalités de Google mais va mettre du temps à avoir des bons résultats puisqu’il faut être patient avec Google.

Le black hat, lui n’a pas envie d’attendre pour se placer au top des positions de Google et va détourner les règles à son avantage. Il va « manipuler » l’algorithme qui classe les sites et va se placer très rapidement au top. Il est adepte de la génération de contenu, du cloaking, des liens automatiques… Le problème c’est que le moindre faux pas et c’est retour à la case départ ou black listage.

On en vient maintenant au Grey hat. Celui-ci se base sur des techniques white mais ne va pas hésiter à noircir un peu ses techniques pour faire le « parfait » mélange des deux. Il va plus utiliser les failles de l’algorithme que se fourrer dans les techniques très repérables. Le souci, c’est que les mises à jour sont fréquentes chez Google. Il finira par se faire avoir.

À vous de choisir votre chapeau. Mais le blanc est ce qu’il a de plus pérennité. A vous de voir si vous souhaitez noircir vos techniques et jusqu’à quel point ? N’oubliez pas que Google paye des ingénieurs des sommes folles pour que ceux-ci mettent en place des algorithmes inimaginables et incroyablement complexe. Vous souhaitez défier Google ? Libre à vous.

Conclusion

Le référencement naturel est l’art de manier des résultats de recherche. Comme personne ne connait les tenants et aboutissants du fonctionnement des moteurs de recherche à 100%, il est difficile, voire même impossible d’avoir LA technique parfaite.

Si vous souhaitez connaitre les critères qui régissent le référencement, du moins ceux qui sont connus, je vous propose de regarder l’article de Brian Dean sur les 200 critères du référencement.

De plus, Je vous invite à faire le tour de ce blog pour élargir vos connaissances dans le référencement naturel. C’est un domaine vaste qui demande beaucoup de temps de travail. Quoi qu’il en soit, soyez patient, c’est la meilleure chose à faire avec le référencement.

À bientôt pour le prochain article.