Référencement local : Des clients dans votre commerce

Lorsqu’on est commerçant ou bien qu’on a un restaurant ou simplement un business local, on cherche forcément à ramener des gens dans son magasin. On essaye la pub physique, les réseaux sociaux et d’autres moyens qui fonctionnent plus ou moins.

Posséder un site web correctement optimisé pour le SEO mais aussi pour le Marketing est un moyen incontournable de ramener des internautes et donc des clients.

Vous avez un site mais peu de retour grâce à lui ? On va voir ce qu’il faut faire pour ramener des gens à soi grâce au référencement local et à ces étapes toutes simples.

Je tiens juste à vous donner des chiffres sur le SEO mais aussi le comportement de l’internaute en ligne. Ce devrait vous motiver à vous mettre au travail sur le référencement local de votre site :

  • 72% des internautes qui effectuent une requête locale ont visité un magasin à moins de 9 km
  • 30% des requêtes mobiles sont liées à un lieu
  • 28 % des recherches d’un objet à proximité aboutissent à un achat
  • Les recherches locales conduisent 50% des visiteurs mobiles à visiter les magasins dans la journée
  • 78% des recherches sur mobiles entrainent des achats hors lignes (vers une boutique physique)

Source : Hubspot

Ce ne sont que quelques chiffres qui vous montre la puissance du web pour votre commerce et votre marketing.

Mais avant de travailler sur votre acquisition de trafic, on va parler un peu de Google, du web, des outils et des services qu’ils vous mettent à disposition pour augmenter la visibilité de votre activité.

Google et sa mise à jour Pigeon

Le moteur de recherche est évidemment la première source de trafic que l’on va optimiser et que je travaille le plus sur mon site internet. Pigeon est le nom d’une des mises à jour de Google. C’est plutôt transparent pour tout le monde à première vu mais il a un impact sur votre recherche. Cette mise à jour commence à dater puisqu’elle date de fin 2014.

Cette mise à jour a pour objectif de donner des résultats de recherche plus précis, plus utiles et plus pertinent au niveau local.

Google My Business : l’outil pour un bon référencement local

C’est un service de Google qui met votre entreprise en avant lors d’une recherche sur le moteur.

C’est un encart qui donne les informations les plus importantes de votre entreprise :

  • Une rapide description
  • Des avis
  • Un lien vers le site web
  • La localisation ainsi que l’itinéraire via Google Maps
  • Les horaires d’ouverture de votre établissement
  • Le numéro de téléphone
  • Un système de question réponse
  • Pour les grands magasins : un système d’affluence selon les horaires
  • Encore les avis ! Ils sont très importants (d’où le fait de les retrouver deux fois dans la liste)

Comme vous pouvez le voir sur l’image des résultats de recherche Google, l’encart de droite qui vous donne un maximum d’informations sur l’établissement que vous recherchez. C’est un service très efficace :

appercçu des SERPS et principalement de google my business

Ou vous allez trouver ce genre de résultats composée d’un encart Google Maps avec les différents établissements en lien avec votre recherche locale :

Un résultat de recherche sur Google avec la map et les coordonées des business

L’encart au centre vous donne les commerces à proximité qui correspondent à votre recherche lorsque vous ne focalisez pas un magasin en particulier. C’est très pratique pour connaitre les entreprises qui répondent à vos attentes dans une zone précise. C’est souvent lié à votre position géographique de votre mobile ou de votre ordinateur.

De plus, en cliquant sur les résultats, vous pourrez voir la fiche de chaque entreprises. Cela vous donnera l’ensemble des informations qu’on a vu un peu plus haut.

Les annuaires pour plus de visibilité

On sort du cadre de Google puisque ce n’est pas un service que propose ce dernier. En effet, certains annuaires sont des outils non négligeables. Je pense par exemple à Pages jaunes qui continue à apporter du (un peu) trafic aux commerces locaux.

Cependant, attention avec ces répertoires puisqu’ils vous proposent des services annexes payants. Je pense particulièrement aux sites web que vous propose Pages Jaunes, vous allez payer très cher quelque chose qui prendrait 2 heures à faire par une personne sans connaissances dans le milieu.

Vous avez également leur service premium pour être plus visibles dans l’annuaire. Je ne le conseille pas pour le coup. J’ai trop de retours de petits entrepreneurs qui payent des grosses sommes pour ne pas avoir beaucoup de travail en retour. Cela dépend beaucoup de la thématique de chaque thématique.

Vous allez être déçu si vous travaillez avec eux pour ce service. Faîtes plutôt appel à un freelance compétant pour développer votre site.

Si vous souhaitez faire de la pub sur un annuaire, pensez à calculer votre retour sur investissement et à cesser rapidement si celui-ci ne vous rapporte pas.

Assurez-vous que vos coordonnées soient efficaces

On va parler ici de ce qu’on appelle le « NAP », c’est l’acronyme anglais de « Name, address, Phone number » qui veut dire en français « nom, adresse, numéro de téléphone ». Ces trois informations sont capitales pour stratégie de maketing en ligne.

L’entreprise MOZ, très connu aux États-Unis dans le milieu du référencement a montré, grâce à son étude sur les facteurs du référencement local que la présence et la précision de ces informations étaient un facteur de référencement pour votre site web.

Ne pas renseigner ces informations sur son site web ou bien dans les annuaires, c’est comme se tirer une balle dans le pied.

Maintenant que vous comprenez l’intérêt de ces informations, il faut voir comment et où les mettre.

La première étape est de préciser ces « NAP » dans le pied de page de votre site ou bien dans le header. C’est à cet endroit que les visiteurs de votre site internet s’attendent à les retrouver.

Site web local d'un fleuriste à Brest

Voici le site tout simple d’un fleuriste à Brest. On peut voir l’ensemble des coordonnées dans l’en tête du site internet. C’est simple, sobre et efficace.

Pensez également à faire en sorte de mettre du texte en HTML et de ne pas mettre une image pour afficher ces informations. Les gens ne pourraient pas les copier / coller et les moteurs de recherches ne pourraient pas les comprendre. Résultat des courses, cela ne servirait à rien.

Pour intégrer ces données, il peut être intéressant que Google puisse encore mieux les interpréter avec les rich snippets, les résultats enrichis dans Google.

Voici le code à insérer dans votre footer ou header, pensez évidemment à remplacer les parties en gras et majuscule par vos informations :

<div itemscope itemtype=”http://schema.org/LocalBusiness”>
<p itemprop=”name”>NOM DU COMMERCE</p>
<p itemprop=”address” itemscope itemtype=”http://schema.org/PostalAddress”>
<p itemprop=”streetAddress”>ADRESSE (N°RUE + RUE)</p>
<p itemprop=”addressLocality”>VILLE</p>,
<p itemprop=”addressRegion”>REGION</p>
<p itemprop=”postalCode”>CODE POSTAL</p.
<p itemprop=”telephone”>N°TELEPHONE</p>
<a href= « mailto : COMMERCE@DOMAINE.COM» itemprop=”email”>COMMERCE@DOMAINE.COM</p>
<meta itemprop=”latitude” content=”LATITUDE” />
<meta itemprop=”longitude” content=”LONGITUDE” />
</div>

Pour trouver la longitude et la latitude de votre commerce, n’hésitez pas à utiliser le site les coordonnées GPS.

Pour ceux qui sont sur WordPress ou un autre CMS et utilisent un thème acheté, la plupart du temps, ce dernier se charge d’insérer ce code. Il vous suffit juste de renseigner vos informations.

D’ailleurs, le mobile est très important sur le milieu du web puisqu’un utilisateur sur deux provient d’un mobile. Pensez à vous assurez que votre site est compatible sur tous les appareils. C’est aussi un critère de référencement. sans celui-ci vous risquez d’être très mal positionné dans les résultats de recherche de Google.

L’adresse e-mail

Maintenant, je veux vous parler de votre adresse email. Cette dernière est également très importante puisque c’est un moyen de contact qu’on ne néglige plus de nos jours.

Je vois trop souvent sur des camions d’artisans ou même des sites web, des adresse email avec un domaine différent de celui du site web.

Par exemple : Jean.dupont.electricite@wanadoo.fr.

Ce genre d’adresse est à titre personnel, certainement pas professionnel.

Vous perdez en crédibilité ainsi qu’en professionnalisme. Pensez à utiliser le domaine de votre site, si bien sur vous en avez un. Dans le cas contraire pensez à contacter un professionnel pour mettre votre site web en place.

Je reprends l’exemple de notre ami fictif Jean Dupont, l’électricien. Si son site était www.dupont-electricite.fr, son hébergeur lui permet d’avoir une adresse email avec le domaine à l’intérieur du type : contact@dupont-electricite.fr

C’est beaucoup plus professionnel.

Le numéro de téléphone

Dans la mesure du possible, utiliser des numéros de téléphone avec 01,02,03,04,05 ou bien même 06, 07 pour les mobiles mais évitez les numéros qui commencent par 08.

Ces numéros ont une mauvaise réputation, même s’ils ne sont pas payants.

Cela va permettre d’augmenter la confiance des clients et de savoir qu’on ne va pas tomber sur un standard téléphonique à l’étranger ou sur un numéro surtaxé à 3€ la minute.

Google My business

Pour créer votre fiche Google My business, c’est ici : https://www.google.fr/intl/fr/business/. L’inscription est très simple et intuitive.

Vous avez maintenant les informations pour remplir ça simplement et sans erreurs.

Voici un article qui vous aidera si vous n’arrivez pas à paramétrer Google My Business.

Pages Jaunes

C’est l’annuaire le plus connu en France. Il vous permettra d’apparaitre dans la liste et même tout en haut si vous payez un peu. Pensez à calculer le retour sur investissement (ROI) si vous payez pour ce service.

J’ai des entrepreneurs dans mon entourage qui sont satisfaits de leurs services. Cependant attention parce que pour moi, ce n’est pas forcément valable. Ils ramènent des gens mais pas énormément. Cela dépend également de votre secteur et de la concurrence.

Cela permet d’attirer un peu de trafic, tout comme les autres annuaires. Ces derniers ne doivent pas être votre source de trafic principale, juste un bonus.

Travaillez sur la crédibilité de votre entreprise

Tout à l’heure je vous montrais cette image :

Un résultat de recherche sur Google avec la map et les coordonées des business

Cette fois, je vais vous donnez la façon dont on arrive dans un des 3 commerces juste en dessous la carte. C’est simple, il faut avoir :

  • Renseigné vos informations NAP
  • Fait une fiche Google My Business
  • Le plus compliqué : des notes de qualité et en quantité

On a déjà parlé des 2 premiers, il ne reste plus qu’a parler du dernier point.

Avoir des avis est compliqué, avoir des bons avis est compliqué également, alors avoir des bons avis en quantité l’est encore plus. Je sais !

Surtout que selon une étude de MarketingLand , 90% des gens disent être influencés par les notations. Ce n’est pas négligeable.

Mais il existe plusieurs façons d’avoir des avis sur votre commerce :

  • Demandez simplement à vos clients de déposer un avis. C’est très simple
  • Faire un lien faire le formulaire de commentaire sur son site
  • Faire une page spéciale pour expliquer comment laisser un commentaire
  • Laisser un lien dans sa signature d’email
  • Proposer une contrepartie en échange d’un avis sincère
  • Pourquoi pas un jeu concours ?

Il y a pleins de possibilités pour cela, il ne vous suffit que d’avoir de l’imagination.

Il va également falloir faire de votre mieux pour donner le meilleur service possible maintenant.

Comment gérer les avis négatifs

Maintenant, il faut savoir que les avis négatifs font toujours tâches sur votre fiche de notation mais qui de nous est parfait ?

AVis négatif sur une assurance sur Facebook

Voici un exemple de commentaire pour du co-voiturage avec le genre de réponse à éviter.

Il peut arriver de faire des erreurs ou bien qu’un nouvel employé en fasse, bref, pleins d’événements peuvent arriver.

Maintenant, ce qui est le plus important c’est comment vous réagissez à ces critiques. Vos prospects regardent cela également. Voici quelques conseils :

  • Commencer par s’excuser sincèrement et résoudre le problème ensuite
  • Essayer de régler la situation en dehors de la zone de commentaire. Par email par exemple
  • Proposez une offre exclusive pour vous faire pardonner (ex : dons, réduction…)
  • Si les commentaires sont sur un site différent du votre, vous pouvez demander à les supprimer. A faire en cas d’urgence ou cas de diffamation

Analyser la situation et préparez votre argumentaire mais surtout, ne donnez pas tort à votre client. Cherchez une solution avant tout.

Sachez également accepter les critiques négatives constructives. Ce sont elles qui vont vous aider à améliorer votre entreprise.

Selon moi, avoir 1 ou 2 % d’avis négatifs (ou du moins pas parfait) n’est pas mauvaise chose. C’est même plutôt bon pour la crédibilité de votre entreprise. C’est louche d’avoir une entreprise dont tous les avis sont à 5/5. Le mieux est d’avoir entre 4,5 et 5 la moyenne de vos avis.

Trouvez des liens et utilisez les réseaux sociaux

En ligne, le référencement naturel est un outil à ne pas négliger. Si vous me suivez un peu, vous l’aurez compris.

Pour cela, je vous invite à regarde mon guide du référencement naturel pour WordPress, si ce n’est pas déjà fait.

Une fois optimisé SEO, il faut comprendre que les liens sont très importants et qu’il vous faut des liens vers votre site depuis des sites externes. On doit parler de vous !

Actuellement, le meilleur moyen reste le marketing de contenu, la création de contenu régulière qui aide les gens à régler leurs attentes ou simplement répondre à leurs questions.

En effet, la création de contenu est au cœur de votre stratégie d’acquisition de trafic. Pourquoi ?

Parce que cela va vous aider à augmenter le nombre de portes d’entrée sur votre site via des mots-clés supplémentaires. Cela va également vous aider pour vos réseaux sociaux et augmenter la fidélité client.

Cela va également augmenter votre nombre de liens. Sans contenu intéressant, pas de liens.

Quels contenus créer pour mon référencement local ?

Vous pouvez très bien créer du contenu dont les balises titres et balises hn comportent la ville. C’est la méthode la plus simple pour agir. Cependant vous ne pourrez pas faire ça pour chaque article.

Ce que je vous propose est différent. En effet, cela demande de s’impliquer dans la vie locale de votre ville. Tout ce qui concerne une histoire autour de vous peut faire l’affaire.

Voici quelques exemples :

  • Rédiger un guide complet et optimisé SEO local (exemple : « Que faire à Nantes ? »)
  • Une page avec les avis clients
  • Une nouveauté en commerce ? Faites un article
  • Reprenez du contenu de journaux locaux et tournez-le à votre avantage

Bref, les possibilités sont nombreuses et il faut encore faire preuve d’imagination.

Le petit conseil : Pensez à faire des vidéos avec vos contenus, vous ne serrez pas déçu d’en faire quand vous verrez le retour sur votre chiffre d’affaires.

Le deuxième petit conseil : Faites un calendrier éditorial de vos postes pour éviter le syndrome de la page blanche. Si vous savez déjà sur quoi vous devez écrire chaque jour, c’est beaucoup plus simple.

Une fois vos contenus créés, pensez à les partager sur les réseaux sociaux …

Partagez vos contenus sur les réseaux sociaux et animez une communauté

Certaines personnes pensent qu’il faut juste avoir une page Facebook pour augmenter le nombre de ses clients. Ce n’est pas tout à fait comme ça que fonctionne les réseaux sociaux.

Cela demande de l’investissement.

Vous allez devoir créer du contenu et le publier. Ça tombe bien, si vous écrivez des articles sur votre site, c’est l’occasion de partager ces derniers.

Les jours où vous ne publiez pas, pensez à mettre un message ou quelque chose qui montre que vous êtes actifs.

Voici quelques sujets de posts :

  • Souhaitez les fêtes comme Noël et le Nouvel an
  • Partagez vos articles tout juste écrits sur votre site
  • Faites des jeux concours où vous demandez de partager votre contenu et vos posts
  • Partagez des vidéos comme votre équipe qui s’adresse à la clientèle.
  • Faîtes des posts en relation avec votre clientèle.
  • Postez sur l’actualité de votre secteur professionnel.

Les conseils : Pensez à partager des vidéos ainsi qu’à faire un calendrier éditorial.

Vous ne savez pas quel réseau social choisir ? Commencez par créer une page Facebook. Ce réseau social s’adresse à tous.

  • Twitter est un réseau social pour la veille et les professionnels
  • Linked’in est fait pour le recrutement et les professionnels
  • Instagram va être pour le partage de photo ainsi que de courtes vidéos. Idéal pour ceux qui vendent des produits physiques
  • Pinterest est génial pour partager des conseils, des produits que vous vendez via une galerie d’image

Ce sont les principaux réseaux qui ont des résultats. Il en existe d’autres mais si on peut commencer par cela, ce sera déjà un bon point.

Conclusion sur le référencement local

Avec toutes les clés qu’on vient de voir, vous devriez augmenter votre clientèle ainsi que votre chiffre d’affaire.

Pour rappel, voici ce qu’il faut faire :

  • Optimiser sa présence et sa visibilité grâce à Google My Business
  • Optimiser son site en rajoutant les informations propres à votre établissement
  • Rédiger du contenu régulièrement à caractère local
  • Partager votre contenu sur les réseaux adaptés à votre thématique.

Vous allez augmenter votre trafic provenant des moteurs de recherches ainsi que le trafic provenant des réseaux sociaux.

Cependant, ces techniques demandent du temps et de l’investissement. Avez-vous les moyens de faire ça en interne ou bien devez vous déléguer ces tâches à des professionnels de la visibilité ?

L’avantage, c’est que l’ensemble de ces méthodes ne demandent pas d’argent et très peu de connaissances dans le sujet. C’est votre expérience en la matière qui vous fera avoir de meilleurs résultats.

L’acquisition de trafic se fait toujours sur plusieurs mois. Je répète souvent cela dans mes articles mais soyez patient quand il s’agit de SEO et de Google. Vos efforts seront récompensés avec le référencement local.

J’espère que cet article vous plaira.

À bientôt pour le prochain.