Il s’est déroulé toute une quantité de mises à jour plus ou moins importante depuis que Google existe. De l’ordre de 1 ou 2 mises à jour quotidienne, cela représente environ 500 mises à jour annuelle !

S’il y a un changement majeur qui va affecter nos recherches, c’est bien la recherche vocale !

En 1998 arrivait Google sur le marché, il tendait à remplacer les annuaires de recherche. Aujourd’hui et probablement plus demain, ça sera à coup de « Ok Google » ou de « Dis Siri » que fonctionneront nos recherches.

Pour ce qui ne connaissent pas ces interpellations, c’est de cette manière qu’on s’adresse à nos smartphones ou enceintes intelligentes. Il existe plusieurs Assistant Personnels Intelligents dont celle de Google, Apple, Amazon, Microsoft et beaucoup d’autres qui vont sortir.

Le domaine du SEO est en constante évolution et la recherche vocale en est une particulièrement.

Qu’est-ce que la recherche vocale

La recherche vocale consiste simplement à faire une requête à une intelligence artificielle qui saura la traiter. Que ce soit un ordinateur, un smartphone, une tablette, une enceinte connectée ou bien même une télé.

Cette pratique est relativement nouvelle mais a vite plu au monde entier. Certain d’entre vous ont peut-être déjà utilisés des logiciels de dictions qui écrit ce que vous racontez. Il y a notamment Dragon Naturally Speaking, un logiciel de reconnaissance vocale.

Aujourd’hui, vous pouvez utiliser votre smartphone pour demander ce que vous voulez à votre assistant, il le fera pour vous.

« Ok Google, quel temps fait-il ? » réponse : « actuellement, à Brest, il fait 12 degrés avec un ciel dégagé, cette nuit on annonce 11 degrés avec un ciel principalement couvert ».

Recherche vocale sur la météo

La réponse est très claire et complète. Vous pouvez également demander la définition d’un mot, comme par exemple :

Recherche vocale sur une définition "netlinking"

Pour cela, il reprend ma demande et la cherche sur Google. Une fois trouvé, il vous lit le featured snippet en haut tout en vous donnant le nom de la source.

L’assistant comprend très bien la demande et est plutôt doué dans ce qu’il propose. Quand on sait que ces technologies sont en constante évolution, votre demande est de mieux en mieux satisfaite !

Pourquoi est-ce que la recherche vocale est importante pour le SEO

Pour mieux comprendre l’enjeu, il est important de connaitre l’utilisation de la recherche vocale. Pour cela, on va parler un peu des chiffres grâce à une étude :

étude sur la pertinence de la recherche vocale selon les années

Cela nous montre que Google est de plus en plus précis sur la compréhension de notre voix. La précision est maintenant de 95%.

Voici également une autre étude de Search Foresight, française cette fois-ci :

étude de l'avis des français sur les assistants vocaux

Le mobile est le grand gagnant selon les français. C’est également l’outil qu’on utilise le plus pour faire nos recherches sur le web, il a dépassé l’ordinateur depuis peu !

De plus, selon l’université de Stanford, il est 3 fois plus rapide de demander que d’écrire la recherche. Dans une société où chaque gain de temps compte, la recherche vocale a sa place dans l’univers du search marketing !

La recherche vocale a encore du chemin à parcourir mais est surement la façon de demain de faire une recherche sur Google !

Il est donc important de saisir l’enjeu de la recherche vocale pour tous les business puisque la recherche vocale fait un gros bon en termes d’utilisation.

Alors persuadé que la recherche vocale doit être prise en compte dans votre stratégie SEO ?

On passe à l’application sur votre site web.

Optimiser son site pour la recherche vocale

Optimiser son site web pour la recherche vocale n’échappe pas aux principes habituels du SEO ! Il faut forcément adapter sa page aux moteurs de recherche, tout comme le fait d’avoir un site performant et responsive design. On n’échappe pas aux fondamentaux !

Les résultats qui se placent bien dans les résultats de recherche de Google ont tendance à être bien utilisés pour la recherche vocale :

étude sur le positionnement et la recherche vocale

D’où l’intérêt de bien optimiser son site avant tout !

En plus des points précédents, cela demande quelques optimisations supplémentaires pour que vos pages ressortent dans les résultats de recherche vocale.

Voici 4 points qui vont vous aider à atteindre vos objectifs :

Étudier l’intention de recherche

Avant de créer votre contenu, vous devez comprendre ce que l’utilisateur va rechercher.

Par exemple, en faisant des recherches pour écrire cet article, j’ai eu une idée de création d’un autre article. J’ai regardé rapidement le mot-clé que je souhaitais cibler et au final le sujet des pages en résultat n’a rien à voir avec le sujet que je souhaite aborder.

Quel intérêt de placer une page sur une requête que les gens ne s’attendent pas trouver ? Probablement aucun. Vous aller augmenter le rebond sur votre page. Pour reprendre le cas de mon exemple, je vais devoir cibler d’autres mots.

Combien de fois vous tapez une requête pour tomber sur des résultats qui ne vous correspondent pas ? Même après reformulation, vous ne trouvez pas ce que vous cherchez. Google ne comprend pas votre recherche. Cela arrive même aux meilleurs !

Votre contenu doit répondre à l’intention de recherche de l’utilisateur. Il tape un mot-clé, il tombe sur votre résultat et il est satisfait ! C’est le bon schéma !

Pour cela il faut bien définir vos mots-clés tout en comprenant ce qu’attend un utilisateur en cherchant ce mot-clé-là. N’hésitez pas à regarder la façon dont les pages déjà présentes mettent comme contenu. C’est probablement l’occasion d’améliorer ce qui est déjà raconté.

Quand vous créez du contenu sur votre site, vous devez savoir pourquoi vous le créer, voici des possibilités :

  • Convertir le lecteur et le faire adhérer à la mailing liste du site
  • Vendre un produit au lecteur
  • Renseigner le lecteur

Tout cela peut être différent. Par exemple si je tape :

  • Recruter un consultant SEO
  • Qu’est-ce qu’un consultant SEO

Mes recherches n’auront strictement pas le même but.

On peut voir selon le pronom interrogatif, l’intérêt de l’utilisateur :

Les pronoms interrogatifs et l'intention de recherche

Prenez ces 4 questions qui peuvent être 4 étapes :

  1. Qu’est-ce qu’un consultant SEO
  2. Comment travaille un consultant SEO
  3. Quand dois-je investir dans les services d’un consultant SEO
  4. Où est ce que je peux faire appel à un consultant SEO

La première question avec le « que » montre l’intérêt de l’utilisateur tandis que le « où » montre l’intention d’achat.

L’étape 1 correspond à l’intérêt et l’étape 4 correspond à la phase d’achat.

La tournure a son importance. Si vous souhaitez vous renseigner sur le métier de consultant SEO et que vous tombez sur une page de contact pour faire appel à un SEO, vous risquez de retourner en arrière. N’est-ce pas ?

Orientez votre contenu selon l’intention du visiteur pour répondre au mieux à la recherche vocale.

Répondre à des questions

Les gens ne vont pas avoir les mêmes requêtes sur les moteurs de recherche via le clavier et la parole.

Pour une personne qui cherche « Supermarché Paris » via le clavier, il cherchera peut-être « Où se trouve le super marché le plus proche à Paris ?»

On peut vous rechercher de deux façons différentes. Il faut comprendre ce que les gens peuvent dire et écrire à votre sujet. L’étape actuelle va donc être de faire une liste de ces mots-clés pour mieux écrire pour vos utilisateurs.

Beaucoup d’entreprise font une FAQ sur une seule page. Vous cliquez sur une question et une réponse courte de 2 phrases apparait.

Voici un exemple :

La FAQ de Groupon

C’est le cas avec la FAQ de Groupon. Lorsque vous cliquez sur une question la réponse apparait sans changer de page.

Si vous tapez « FAQ Groupon », on tombe très facilement sur leur page mais si vous tapez « comment reporter un cas de fraude sur Groupon », vous n’aurez pas votre résultat de recherche vocale. Vous allez devoir chercher manuellement.

Ne vaut-il pas mieux faire une page pour chaque de ces réponses ? Cela permettrait à Google de comprendre chaque question / réponse et de proposer ces réponses à la recherche vocale.

Actuellement, le moteur de recherche ne peut pas séparer le contenu d’une seule page pour vous donner l’extrait que vous souhaitez avoir.

Je vous recommande donc de faire une page de question qui redirige chacune vers un article où se trouve la réponse.  Souvenez-vous de l’intention de recherche selon le pronom utilisé (Quoi / qui, quand, comment, où), vu juste au-dessus.

La création de contenu basée sur des questions de client va augmenter vos chances de répondre aux requêtes posées par recherche vocale.

Se préparer avec la longue traîne

Après avoir compris L’intention de recherche et qu’il fallait répondre à des questions, ce point découle : Les mots-clés de longue traîne.

Mais qu’est-ce que les mots-clés de longue traîne ?

C’est simplement une requête composée de 4 mots ou plus moins commun que les mots-clés plus courts.

Voici un exemple avec un graphique :

Un graphique qui explique les mots-clés de longue traîne

Chaussure est un mot-clé générique tandis que « Chaussures de sport orthopédiques pour femme » est très spécifique, il appartient à la catégorie des mots-clés de longue traîne.

Ces mots-clés sont très importants pour la recherche vocale puisqu’ils ont tendance à être plus utilisés :

Un graphique qui montre qu'on utilise plus la longue traîne lors d'une recherche vocale

Vous devez donc prêter une attention à ces mots-clés !

Pour cela, je vous recommande de vous poser 2 questions :

  1. Comment une personne poserait cette question s’il parlait au lieu d’utiliser son clavier ?
  2. Comment puis-je cibler un mot-clé similaire

Pour répondre à ces questions, je vous recommande d’utiliser Answer the Public. C’est un logiciel où vous rentrez un mot-clé et il vous trouve des questions associées à ce dernier ! Il propose aussi des mots-clés associés qui ne sont pas forcément des questions. Mais je vous laisse le découvrir. L’outil est génial !

La page d'accueil de Answer the public pour trouver des mots-clés

Maintenant que vous avez des idées de mots-clés, vous êtes prêt pour avoir un site optimisé pour la recherche vocale.

Créer du contenu optimisé pour les featured snippets

Le dernier point à comprendre, après avoir vu les points précédents est que les featured snippets aident pour la recherche vocale.

Avant de continuer, un featured snippet, c’est quoi ? Dans le jargon du SEO, parle de position 0, c’est ce qui se trouve au-dessus du premier résultat :

Un exemple de featured snippet

C’est le résultat dans le cadre avec un extrait de la réponse, une image et un lien vers le site. Cela permet d’avoir une réponse rapide sans avoir à aller cliquer sur le lien.

C’est donc une façon de gagner du temps. Mais en général l’utilisateur ne s’arrête pas à une seule phrase et va aller sur le site pour voir le reste de la réponse.

Il va maintenant falloir optimiser les pages de son site pour les featured snippet pour la recherche vocale.

Pour cela, le moteur de recherche doit donner une réponse « audible » puisqu’il va la dicter. Si vous êtes bien positionné mais que vous n’avez pas optimisé cela, le moteur choisira une réponse plus simple à dire et passera au résultat suivant.

Pour optimiser son contenu pour les featured snippet cela demande 2 points dont on a déjà parlé :

  • Répondre à une question
  • Cibler des mots-clés de longue traîne

Cela demande également d’avoir la bonne réponse à la question mais également d’être celui qui répond le mieux.

Pour résumer cela demande :

  1. De décomposer le contenu en plusieurs parties / étapes
  2. Utiliser des images, vidéos, infographies
  3. Rendre l’article très simple à lire, même pour qu’un enfant de 8 ans comprenne ce que vous expliquez.

Assurez-vous d’utiliser des listes, comme j’aime le faire également grâce aux points et aux numéros. Cela marche très bien car Google les réutilise souvent :

l'utilisation des listes dans un featured snippet

C’est également cela que Google va lire à ses utilisateurs.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour avoir des featured snippets et des résultats adaptés à la recherche vocale.

Conclusion

La recherche vocale est dans la continuité du référencement naturel tel qu’on le connait, c’est une évolution naturelle du domaine. Les différentes mises à jour de l’algorithme nous font tendre vers les évolutions mentionnées dans l’article.

Si vous faites déjà attention à votre SEO, vous avez déjà probablement mis en place ces actions « logiques ».

La recherche vocale est encore peu présente en France, à vrai dire il n’y a pas d’étude qui montre à quel point on l’utilise pour la recherche sur Google. Aux États-Unis, c’est une autre histoire, ils ont pas mal d’avance sur nous et nos façons d’interagir avec le domaine du search.

Le train de la recherche vocale est en marche et il serait dommage de ne pas monter à bord tout de suite. De toutes manières, il n’y a probablement pas grand-chose à perdre en optimisant son site pour cette pratique.

Au pire des cas, vous allez augmenter votre trafic en provenance des recherches tapées par clavier… Mince alors !

À bientôt pour le prochain article.

Share This