Lorsque je commençais dans le référencement, je me demandais « mince, je vise quel mot clé pour la page d’accueil ? » Parce que la première fois que je l’ai fait, je devais référencer le site d’une voyante.

Le site porte le nom de la voyante, c’est simple : prenom-nom.fr. Une page sur la voyance, une autre « à propos » et une autre page contact.

Le problème était maintenant de donner le mot clé cible à chacune des pages puisque la page à propos devait cibler son nom prénom, la page voyance ciblait une requête sur la voyance avec un critère local et enfin la page contact n’avait pas besoin d’être optimisée selon moi.

Et la page d’accueil, j’en fais quoi ? Sur quoi est-ce que j’allais la faire « ranker » ? Autrement dit, sur quel mot clé je voulais que la page arrive en première position.

Parce qu’il est aussi important de vous rappeler une chose : Une page = 1 mot clé cible. On va voir que la page d’accueil est l’exception à cette règle.

C’est pour cela que je veux voir avec vous comment faire une page d’accueil bien optimisée côté marketing mais également du côté SEO.

Dans cet article, je vous montre la vision que j’ai de la page d’accueil, ce qu’elle se doit d’accomplir, les éléments qu’elle contient ainsi que quelques conseils. Mais, avant de continuer, je me dois de vous prévenir que cet article va être plutôt long puisque j’aborde beaucoup de points.

Pour les moins motivés à la lecture, je vous invite à regarder la vidéo qui résume un peu plus rapidement les points abordés.

Le rôle de la page d’accueil

Il existe 4 rôles pour une page d’accueil :

Et c’est bien cette dernière option sur laquelle nous allons travailler parce que c’est celle d’une entreprise classique ou généralement celle de mes clients.

Les deux premiers exemples sont souvent celles de grosses structures et la troisième n’est vraiment pas le bon plan pour bien être référencé. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’y a pas de contenu textuel donc pas de quoi donner à manger à Google.

Revenons-en à nous moutons : la page principale de votre site, elle soit doit, comme son nom l’indique, d’accueillir le visiteur mais également synthétiser vos services pour accrocher le plus rapidement possible. Tout cela pour s’assurer que l’utilisateur reste et qu’il soit convertit pour acheter vos services ou produits.

Mais alors comment est-ce qu’on s’y prend ? Voici les points sur lesquels se focaliser :

  • Fournir un contenu de qualité aux utilisateurs ainsi que des preuves grâce à des témoignages ou des réalisations. Cela permet de rassurer l’utilisateur
  • Faciliter la navigation au sein du site. Cela implique une architecture bien travaillée et des liens efficaces.
  • Le troisième point et pas des moindres : expliquer ce que fait l’entreprise à ses visiteurs mais également aux moteurs de recherche.

En fin de compte, les deux premiers critères aident à mettre en place le troisième. On fait d’une pierre deux coups.

Et si je ne me trompe pas, le but est bien de référencer correctement notre page d’accueil en plus de s’assurer que cette dernière ait de l’effet auprès des visiteurs.

Comment faire pour mettre ces rôles en place ?

Avant tout, il est important de définir une page d’accueil et de quoi elle se compose. En effet, c’est bien une chose qui ne se devine pas mais la plupart des pages d’accueils ne comportent pas d’appel à l’action par exemple.

Allez, je vous explique un peu mieux tout cela mais d’abord voyons les 9 éléments qui la compose :

Ce sont les 9 points principaux à mettre dans une page d’accueil d’une entreprise classique. Ensuite, Il va également être abordé 7 conseils importants sur le SEO et la structuration de la page d’accueil comme :

Voici un exemple avec Médiaveille, un groupe d’agence webmarketing en France avec les points importants numérotés de 1 à 9 :

Page d'accueil de l'agence webmarketing mediaveille

On peut remarquer plusieurs points :

  • Il y a 3 CTA, deux boutons pour demander un audit
  • Il y n’y a pas de point 6 (FAQ), en effet ils n’en ont pas. A chacun de voir si cette FAQ a un intérêt ou non.

Ces deux points seront évidemment détaillés dans la suite de cet article.

On passe aux choses sérieuses avec les éléments de la page d’accueil optimisée pour le SEO.

Le logo est un élément important du site web. C’est un des premiers éléments que l’on voit apparaitre dans une page d’accueil. Il est généralement situé en haut à gauche ou bien au centre du menu.

Page d'accueil d'Apple

Sur le site d’Apple on le retrouve en haut à gauche par exemple.

Vous pouvez évidemment le déplacer dans votre barre de menu, tant qu’il reste visible. Placez-le idéalement sur la gauche ou bien au centre de cette dernière.

Le logo n’a pas d’effet sur les positions de votre site dans les résultats de recherche mais aura une incidence sur le retour du visiteur. Un logo qui parle est beaucoup plus simple à retenir et donc à rediriger sur votre site. Pensez à déléguer votre logo à un freelance ou bien à une agence si vous n’arrivez pas à faire votre logo.

C’est un élément phare de votre site et capital pour votre référencement. Celui-ci va déterminer l’architecture et donc la navigation sur le site web.

La navigation est un facteur indirect en référencement à ne pas négliger. Je m’explique : La façon dont est organisé votre menu n’a pas d’importance pour Google, c’est l’interaction entre votre menu et l’internaute que Google va prendre en compte, ou autrement dit le comportement utilisateur.

Le conseil unique à vous donner pour la navigation est donc de la rendre la plus simple possible.

header du site de louismaitreau.fr

Regardez comme elle est simple sur mon site. Il y a 5 liens avec des menus déroulants, chacun donne un grand axe de mon site.

Combien faut-il mettre de lien dans son menu ?

Idéalement c’est 7 plus ou moins 2 liens. Selon la loi de Miller, 7 plus ou moins deux est plus simple à retenir. Cela se base sur la psychologie cognitive.

Pour ma part je pense que 5 à 7 est un bon nombre. Au-delà vous allez surcharger votre barre de menu et en dessous, vous aller certainement avoir du mal à mettre l’ensemble de vos informations convenablement.

Élément 3- Expliquer le but du site / entreprise

On arrive à une partie sur laquelle il faut s’assurer d’être efficace ou vous allez perdre l’ensemble de vos visiteurs sur cette page.

Vous devez expliquer clairement ce que votre entreprise ou site web propose / vend.

Il y a deux points importants à garder en tête lorsque vous faites cette partie :

Premièrement, votre service doit être extrêmement simple à comprendre, « clair comme de l’eau de roche » comme on dit. Il ne doit y avoir aucun doute sur l’offre que vous proposez.

Page d'accueil du site Getresponse

Par exemple, avec Getresponse, on souscrit à un logiciel d’e-marketing tout en un avec 4 fonctions phares.

Le deuxième point vous devez mettre une quantité de contenu raisonnable pour que l’utilisateur ainsi que les moteurs de recherche comprennent le plus simplement possible.

Comme vous pouvez le voir ici, une soixantaine de mots peuvent suffire à expliquer ce que fait le site web

Élément 4- Inclure un ou plusieurs appels à l’action

Un site sans Call to Actions (CTA) ou bien appels à l’action en Français, c’est comme un restaurant sans menu. Cela n’a pas d’intérêt, du moins si vous avez quelque chose à vendre ou un service à proposer.

Un site qui ne propose que des articles n’a pas besoin de mettre d’appel à l’action.

Un CTA se présente la plupart du temps sous la forme d’un bouton qui incite à passer à l’action. Cette action peut-être :

  • Remplir un sondage
  • Donner son adresse email (souvent avec quelque chose en échange)
  • S’inscrire à quelque chose
  • Acheter un produit

Les possibilités sont variées, tout dépend de votre stratégie et ce à quoi vous souhaitez emmener le visiteur. Voici par exemple O2switch, un hébergeur français :

Page d'accueil du site d'O2switch

On peut voir 2 CTA en orange. Un bon appel à l’action c’est :

  • Facilement reconnaissable et visible
  • Direct, on ne passe pas par 32 chemins
  • Clair, 2 à 4 mots à l’impératif
  • Utilise un verbe tourné vers l’action
  • Déterminé par la suite de tests A/B

Il faut avoir au moins un CTA dans sa page d’accueil et si vous ne devez en placer qu’un seul, mettez le au-dessus de la ligne de flottaison.

Élément 5- La présentation du produit / service

Après la présentation de l’entreprise et de ses activités principales, il peut être intéressant de décrire ses services un peu plus en détail.

Attention cependant, cette partie est très liée à la partie 3 et il est important de bien faire la différence entre les deux.

Certaines fois la présentation des produits, des services et de l’entreprise se fait en une seule et même partie, certaines fois il faut dissocier les deux. C’est à vous de voir ce que vous préférez proposer.

explications des bénéfices du SEO en 6 points avec visuels

Ici, je présente sur ma page d’accueil, tous les avantages du référencement naturel par exemple.

Je vous invite à utiliser ce format qui fonctionne bien : Une petite image, un titre sur une ligne et quelques lignes explicatives. Cela permet de rester clair et concis.

Élément 6- Répondre brièvement aux questions les plus communes

Le principe des FAQ, « frequently asked questions » ou bien « foire aux questions » est un procédé qui fonctionne bien.

Si vous avez beaucoup d’expérience dans votre business, vous connaissez les problématiques que rencontrent vos clients face à vos services / produits.

Vous aurez un temps d’avance en répondant directement aux questions qu’ils peuvent se poser à la découverte de ce que vous proposez. C’est une arme de vente massive.

Évidemment, ce n’est pas un point obligatoire et pas simple à mettre en place lorsqu’on a peu de recul sur son activité.

Cela permet également de donner plus de détails à Google sur le sujet de votre site.

La FAQ peut être sous forme de question réponse ou bien directement de réponse, c’est à vous de voir.

Élément 7- Personnalisation de la page

C’est la partie libre de la page d’accueil, vous placez les informations que vous voulez ici.

Pourquoi pas un lien vers quelques articles récent du blog, une timeline de vos réseaux sociaux, etc ?

Les possibilités sont nombreuses.

Voici par exemple avec mediaveille :

Partie de la page d'accueil

Élément 8- Mettre des témoignages et preuves sociales

Cette partie va jouer un grand rôle de crédibilisation. C’est bien beau de proposer la lune si vous n’arrivez même pas à décoller de terre. Le seul moyen de crédibiliser c’est de le prouver.

Cela permet réellement de donner confiance à vos visiteurs.

Pour cela, il y a plusieurs possibilités que je vous cite juste en dessous.

Montrer qui fait confiance au groupe par exemple :

  • Les partenaires

Call to action de Ahrefs

Ici, vous pouvez voir des logos en bas de la capture d’écran. Ce sont les entreprises qui utilisent le service Ahrefs.

  • Les témoignages

Les témoignages de personnes connues dans le milieu du référencement naturel. Cela a toujours un gros poids.

  • Les preuves que cela fonctionne

Par exemple une courbe du trafic en évolution est une preuve du fonctionnement de la solution vendue.

Élément 9- Les coordonnées

Le dernier point présent dans votre page d’accueil et pas des moindres : les coordonnées pour vous joindre. Quel que soit votre activité, on doit pouvoir vous joindre par au moins un des moyens suivants :

  • Téléphone
  • Adresse physique
  • Adresse email

 

Listes des agences de Tamento

Évidemment, cela dépend de votre activité. Certaines boitent ne veulent être joignable que par email et pas par téléphone.

Lorsque vous donnez votre adresse, pensez à inclure les micros données pour le référencement local.

Conseil 1) Une page d’accueil propre, claire et concise

Ne soyez pas trop fou avec votre page d’accueil, elle se doit d’être simple et précise. Parfois, à vouloir être trop informatif, on donne trop de contenu et on perd les gens.

Voici deux pages d’accueil, une pour un service en ligne et l’autre pour un service de voyance. En dehors du design, on peut voir que la page de gauche est épurée tandis que celle de droite est surchargée :

comparaison de 2 pages d'accueils

Plus vous saurez décrire votre activité et l’ensemble des points importants (les points vu précédemment) en peu de mots, plus vous saurez capter l’attention des gens.

Malgré tout, cela reste en contradiction avec mes articles puisque j’aime les faire assez longs tout en rentrant suffisamment dans le détail. La page d’accueil est l’exception qui confirme ma règle.

Rester sobre clair et concis. Oui ! Mais combien de mots dans ma page d’accueil du coup ?

Yoast recommande un minimum de 300 mots dans son plugin pour se classer convenablement dans les résultats de recherche.

Mais cette information n’est pas suffisante pour répondre à notre question. Selon un blog Américain, SEOblog, il ne faut pas dépasser 1000 mots dans sa page d’accueil et que le principal est de fournir les informations nécessaires. Il ne faut pas avoir peur des mots.

Pour ma part, je pense que viser environ 400 à 600 mots de qualité est une bonne fourchette. Cela permet d’être complet tout donnant les informations importantes.

Conseil 2) Viser les bons mots clés

Travailler la page d’accueil de son site n’est pas une mince affaire puisqu’elle se doit de viser plusieurs mots-clés, mais lesquels ?

  • Votre marque
  • Quelques mots clés qui définissent votre activité

Prenons Amazon comme exemple, saviez-vous que grâce à leur marque, ils génèrent plus de 3 millions de recherches mensuelles juste en France. Ou bien encore la Fnac qui en fait 4 millions avec son nom. Lorsque votre notoriété est forte, le nombre de recherche va suivre. Mais je ne pense pas que ce soit le cas de ceux qui lisent cet article.

Vous devez viser des mots-clés qui définissent votre activité. Par exemple pour une entreprise de peinture d’intérieur, il peut être intéressant de se placer sur « peintre d’intérieur pour la rénovation de maison à Orléans » plutôt que « peinture et rénovation d’intérieur ».

Soyez juste certain que les mots clés sont liés à votre activité et à votre marque.

Cela devrait découler simplement, en plus de vous placer sur votre marque.

Attention à ne pas créer des doublons au sein de votre site. Si vous placez deux pages différentes sur un même mot clé, vous aller faire de la “cannibalisation de mot-clé, ce qui ne vas vraiment vous aider à bien vous placer. Dans le meilleur des cas vous aurez 2 pages sur la même requête, ce qui est loin d’être sur.

N’hésitez pas à regarder comment trouver des mots-clés efficaces.

Conseil 3) Faut-il placer le plus important au-dessus de la ligne de flottaison ?

On dit souvent qu’il faut placer son contenu important au-dessus de cette ligne pour s’assurer que le visiteur voit directement ce qui est le plus important. Sinon vos visiteurs pourraient manquer le principal.

Ce n’est pas faux évidemment mais cette pratique était tout à fait vrai et suffisante il y a une dizaine d’année. Désormais ce n’est plus totalement vrai comme nous l’expliquer Rand Fishkin de Moz dans son Whiteboard Friday session.

En effet, grâce aux mobiles et tablettes, on a beaucoup plus l’habitude de défiler (scroller) verticalement et donc d’accéder à l’ensemble de la page. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce qui se trouve au-dessus de la ligne de flottaison doit donner envie de scroller vers le bas.

Vous n’avez donc pas forcément à mettre l’ensemble de votre contenu important au-dessus de cette ligne mais juste suffisamment pour donner envie de défiler vers le bas.

Comment donner envie de scroller vers le bas ?

Je vous explique cela grâce à cette capture d’écran de la page d’accueil de mon site, prise entièrement selon la dimension de mon ordinateur portable.

On peut voir une bande blanche qui sert de menu en haut, une bande verte avec une vidéo ainsi qu’un CTA et en dessous et enfin, encadré en rouge (cadre ajouté après la capture), une partie avec du texte.

Ma ligne de flottaison se situe donc tout en bas de la capture.

page d'accueil du site LouisMaitreau.fr

C’est dans ce cadre rouge que tout se joue. Si ma ligne de flottaison avait été juste à la fin de mon bandeau vert, cela n’aurait pas été efficace, on aurait pu croire que l’ensemble de la page d’accueil se situait dans ce bandeau.

Ce qui donne envie de continuer à scroller, c’est justement le titre dans ce cadre rouge.

On voit un petit peu de contenue, ce qui donne envie de découvrir la suite. Donc pensez à allécher un peu le visiteur avec du contenu en bas de votre page, juste au-dessus de la ligne de flottaison.

Conseil 4) les Titres Hn

Ces balises HN ou également appelés titre de niveau 1 à 6 sur WordPress ont un gros poids en termes de référencement naturel, c’est pourquoi il va falloir en tirer avantage.

Comme vu précédemment, il va falloir insérer minutieusement ses mots-clés à l’intérieur de ces dernières puisque c’est un des meilleurs endroits où vous indiquez le mieux à Google le sujet de votre page.

Ranxplorer se débrouille plutôt bien pour cela sur sa page d’accueil :

Page d'accueil de Ranxplorer

Pour structurer sa page avec les balises Hn, l’idéal est d’avoir une seule balise H1, plusieurs balises H2 et des h3 qui en découlent. Également quelques H4 si vous le souhaitez, à partir du moment où cela donne une hiérarchie structurée.

Conseil 5) La balise Title

La balise Title, qu’on retrouve dans les onglets ou bien dans les résultats de moteur de recherche est également un critère important du SEO.

Onglet du navigateur pour montrer les titles

On se doit de faire simple pour la remplir :

  • Le titre de son site
  • Un séparateur
  • Quelques mots pour résumer ce que fait votre site / entreprise.

Je reprends Ranxplorer en exemple puisqu’ils ont une balise intéressante :

résultat de recherche (snippet) de ranxplorer

N’hésitez pas à aller voir comment faire une balise title réussie pour le SEO

Conseil 6) Ajouter des visuels

Imaginez que vous arrivez sur une page sans photo, sans visuel, juste du texte … cela ne donne vraiment pas envie, n’est-ce pas ?

De ce fait, n’hésitez pas à imager votre page d’accueil, elle doit donner envie puisqu’elle est le reflet de votre entreprise, celle sur laquelle on a le plus de chance de tomber.

L’idéal est d’utiliser une image jointe à un peu de texte, de cette façon :

services du site soumettre.fr

Ou bien encore de cette façon :

le visuel de la page d'accueil de linkformation

Comment ça fonctionne ?

  • Un visuel (Icône ou image)
  • Un titre
  • Quelques lignes pour expliquer

On peut avoir de très bons résultats avec cette façon de fonctionner et c’est très intuitif pour les gens en général.

Conseil 7) Ajouter une vidéo

La nouvelle communication sur le web est la vidéo. Elle marque les esprits et est plus agréable à consulter qu’un texte. Il n’y a strictement rien de personnel et créateur de liens émotionnels dans un texte.

Vous pouvez faire beaucoup de choses grâce à la vidéo. Imaginez visionner une vidéo différente tous les jours d’une même personne d’environ 5 minutes. Vous aurez l’impression de la connaitre au bout d’un moment !

J’utilise moi-même la vidéo sur ma page d’accueil. Cela permet de créer du contact avec vos clients.

vidéo de la page d'accueil du site louis Maîtreau

Vous pouvez faire une nette différence face à vos concurrents. C’est un moyen de communication trop peu utilisé par les entreprises actuellement.

Conseil 8) Les liens

Ce conseil se base principalement sur les liens qui sont internes au site, on parle également de maillage interne.

Il y a une première partie dans le menu de navigation, situé dans l’entête du site.

Je souhaite mettre l’accent sur les liens qui sont dans le footer. En effet, avoir un footer comme ci-dessous n’est pas une bonne chose :

footer Hubspot

Le footer se répète sur l’ensemble du site, donc ces liens sont disponibles sur chacune des pages, on parle de liens “sitewide” ou simplement de liens à travers le site.

De ce fait, on vient distiller la puissance des liens. Moins il y a de lien, plus ces liens vont envoyer du « jus ». Par exemple : 5 liens sur une page = 20 % de la puissance par lien.

Si vous avez 5 liens dans votre contenu et une vingtaine dans le footer, vous venez à casser le maillage interne, quelque chose de très important !

Cependant, en tant qu’éditeur de site web, nous avons l’obligation de mettre nos mentions légales dans le footer ainsi que les pages de conditions générales de ventes, d’utilisation…

Ne mettez des liens dans le footer que si cela facilite la navigation et que vous ne pouvez pas faire autrement.

C’est bien de faire des liens mais que s’ils ont un intérêt dans la page. Ceci-dit, n’hésitez pas à faire des liens de qualité au sein de votre contenu éditorial vers des pages de votre site depuis la page d’accueil.

Conseil 9) La meta description

Pour le dernier conseil de cet article, il ne faut pas oublier la meta description. C’est le seul élément qu’on ne voit pas directement sur la page mais on ne voit dans les résultats de recherche en compagnie de la balise title et de l’URL.

Pour remplir efficacement la meta description voici quelques-uns de mes conseils :

  • Entre 120 et 320 caractères (Il vaut mieux se rapprocher des 300 caractères. Autant profiter de l’espace qui nous est donné)
  • Utiliser des verbes tournés vers l’action
  • Utiliser au moins une fois le nom de votre entreprise dedans
  • Expliquer rapidement ce que vous faites

La meta description n’est pas un facteur de référencement mais aide énormément les gens à faire leur choix sur les pages de résultats de recherche (SERP).

Conclusion

Je sais que cet article à été très long pour vous et pleine d’informations à retenir. N’hésitez pas à regarder la vidéo tout en haut de l’article au cas où vous n’aimeriez pas lire.

Un joli logo aide toujours les visiteurs à se souvenir de vous.

Une navigation simplifiée pour s’assurer que l’utilisateur reste sur votre site et puisse naviguer facilement sur votre site

Pensez à viser votre marque mais également quelques mots-clés en rapport avec votre marque.

Décrivez au mieux ce que fait votre entreprise mais également les produits / services que vous proposez. Il en va de la compréhension des moteurs de recherche et celle de vos visiteurs. Si c’est mal travaillé, il en résultera un mauvais référencement et pas ou peu de ventes.

Pensez à optimiser votre contenu avec les règles du référencements naturels en remplissant correctement vos balises meta / titles / Hn.

Les visuels et les vidéos ont un fort pouvoir sur vos lecteurs, ils permettent de donner vie à votre page. Cela va les rapprocher de votre entreprise et créer des liens émotionnels.

Il faut fournir des témoignages ainsi que des preuves des 3 façons que j’ai montré précédemment, cela va accentuer votre crédibilité et faire monter l’envie de faire appel à vos services ou simplement de vendre.

Le point à comprendre est que le contenu au sein de votre page (textes, images, photos, vidéos) a un poids énorme sur votre référencement et sur ce que vous allez montrer aux visiteurs.

La cerise sur le gâteau est le design et les graphismes. C’est important mais moins que le contenu à choisir.

J’espère que cet article vous plaira.

À bientôt pour le suivant.

Je finis cet article avec un seul mot : Qualité.

Share This