Il vous arrive de vous renseigner sur le SEO mais tout est trop orienté sur la théorie ? On vous dit de bien optimiser vos balises Hn avec des mots clés ? Je pense qu’on peut s’accorder sur le fait qu’on trouve beaucoup d’ouvrages sur ce qu’est une balise H1 mais peu sur la manière de les rédiger.

Dans cet article, on va tout reprendre à zéro. Je vous expliquerai dans un premier temps la définition de la balise h1 ou le titre de niveau 1 mais aussi la technique pour la mettre en place, l’écrire, et son utilité pour faire booster votre référencement. Je vous montrerai également et surtout comment attirer l’œil de votre lecteur et lui plaire par ce titre.

Qu’est-ce que sont les balises H1

Chaque page se compose d’un titre que l’on peut voir dans l’onglet du navigateur Web, d’une hiérarchisation avec des titres de niveau un à six (le niveau un étant le plus important et le niveau six le moins important) et du contenu textuel. Bien évidemment, cela concerne ceux qui savent « idéalement » structurer une page et tout le monde ne le fait pas de cette manière.

Le titre H1 est ce que vous voyez au chargement de votre page Web ; il sert à donner une première impression de ce que contient l’article ou bien la page. Il ne faut pas le confondre avec le titre de la page que l’on peut voir dans l’onglet du navigateur par exemple.

Pour faire un titre H1 sur WordPress il suffit :

  • D’utiliser votre extension de drag and drop
  • De placer un bloc de texte
  • D’inscrire du texte et de le surveiller pour sélectionner la valeur « titre 1 »

Dans le cas où vous n’utilisez pas de plug-in de drag and drop, utilisez tout simplement les balises en HTML qui sont :

<h1>votre titre de niveau 1</h1>

Il en est de même pour un site écrit directement avec HTML sans passer par un CMS ou un plug-in.

Pourquoi est-ce important ?

Comme je le disais précédemment, c’est normalement le premier texte que l’on voit lorsque la page s’affiche. Il est donc idéalement situé au-dessus de la ligne de flottaison (cela correspond à la ligne en bas de page, qui coupe cette dernière sur le navigateur).

La première impression du visiteur se fait par le design du site, les premières images ainsi que par le premier texte qu’il voit ; autrement dit le titre H1. C’est pourquoi il est très important de l’optimiser pour le lecteur mais aussi pour les moteurs de recherche. En effet, de par sa visibilité, ces derniers ont accordé au titre H1 un grand poids en terme de critères de référencement naturel.

Auparavant, on axait beaucoup plus sa stratégie de référencement naturel sur les liens que sur le contenu, mais en 2017, cela a bien changé puisque le contenu a désormais une grande importance (ceci dit les liens ne sont pas à négliger pour autant).

Comment faire des balises H1 efficaces pour votre SEO ?

Maintenant que vous avez compris l’importance d’une balise H1, on va voir ensemble comment rédiger au mieux ces balises dont l’importance n’est plus à vanter. Pour cela je vous donne six conseils qui vous porteront au-dessus de votre concurrence.

Conseil 1 : une seule balise H1 par page

Depuis longtemps Google chasse le contenu dupliqué et met en avant les pages qui donneront un contenu optimal aux lecteurs. La qualité est devenue le cheval de bataille de ce dernier.

Il est nécessaire de garder une cohérence dans l’organisation de ses pages et de diversifier le contenu dans celles-ci. Comment réagirait un lecteur qui voit plusieurs fois le même titre à différentes pages ? Ou bien s’il y avait plusieurs titres H1 dans une même page ? Et pire encore, qu’en penserait M. Google ?

Je vous donne la réponse tout de suite : Une désorganisation. L’internaute verrait le site Web comme étant mal organisé, se perdrait dans sa navigation et de ce fait ne perdrait pas de temps à lire l’article ou le contenu. Google, lui, aurait une solution plus radicale : il vous mettrait dans les fonds de ses résultats de recherches.

Vous l’aurez compris, évitez de générer plusieurs H1 dans une page. Gardez en tête qu’une page est caractérisée par une seule idée, et cette même idée est mise en place grâce au H1.

Soyez original, réfléchissez, cherchez des idées avec différents outils tels que Ubersuggest ou encore Yooda Insight.

Petite suggestion pour éviter les erreurs : Vérifiez bien que vous n’avez aucun titre dupliqué.

Conseil 2 : Une visibilité coûte que coûte !

Comme je le disais précédemment, le titre H1 est, avec le design du site et les images, la première chose qu’un lecteur voit en arrivant sur votre site. C’est aussi le texte le plus important de votre page, il faut donc éviter toute écriture petite ou perdue dans le contenu global. Valorisez ce texte !

Il est plus logique de mettre en gros le texte important et en plus petit le texte dit moins important. Je vous invite d’ailleurs à vous en rendre compte par vous-même en observant les balises H1 de sites bien référencés.

Comme par exemple celui de la page d’accueil du site de Pixabay On ne peut pas le louper, il est clair simple, précis et surtout visible.

En résumé, pensez à :

  • Une taille de police suffisamment importante
  • Une police épaisse qui valorise le texte (gras)
  • Un texte centré, qui ne sera pas caché par un autre contenu

Faites de votre H1 la star de votre page.

Conseil 3 : entre 15 et 75 caractères

La longueur de votre H1 n’est pas des plus importantes mais elle ne doit pas être trop courte ni trop longue.

Évitez les textes trop courts. Non seulement, cela vous fait perdre de l’espace pour décrire le contenu mais il en découlerait en plus une difficulté de Google à comprendre le contenu votre page et cela impacterait sur le référencement de votre site.

Évitez également les textes trop longs. Vous aurez tout l’espace nécessaire pour écrire un roman dans votre site ! Ne confondez pas le rôle du H1 avec le texte de votre page. Le premier présente votre page tandis que le second donnera et développera toutes les informations nécessaires.

Il vous sera cependant possible de mettre une phrase entière en H1, mais nous en parlerons plus amplement dans la partie Conseil 5 : Utiliser une longue traine.

En bref, ne vous attardez pas trop sur la taille de votre H1 mais sachez que celle-ci peut s’étendre de 15 et 75 caractères pour être considérée comme correcte.

Conseil 4 : décrire le contenu de votre page

Sachez décrire pertinemment le contenu de votre page pour permettre à votre internaute de savoir si le contenu va lui plaire ou non.

Imaginez un magasin qui s’appelle « Short et compagnie », vous y entrez mais ne trouvez ni shorts ni aucun autre vêtement. Cela vous semble-t-il logique ? Non. Le nom n’évoque absolument pas le contenu et cela vous fait perdre du temps.

Dans le monde du web, le concept est le même. La plupart du temps, la balise H1 est similaire (et non identique) à votre titre de page et le complète.

Le titre de niveau 1 doit décrire le contenu de votre page lorsque c’est une page interne de votre site. Pour le titre de niveau 1 de votre page d’accueil il faudra décrire le contenu de votre site avec une « phrase » d’accroche.

Conseil 5 : Utiliser la longue traine

Connaissez-vous la loi de Pareto avec le principe des 80/20 ? 80 % des effets sont dus à 20 % des causes. On retrouve notamment ce principe en probabilité.

Dans le cas du SEO, il est applicable aux mots-clés de trafic engendré. Les mots-clés dits de « courte traîne » ramènent 20 % du trafic tandis que les mots-clés de longue traîne ramènent 80 % du trafic.

Les mots-clés de courte traîne sont composés d’un à trois mots, ils sont génériques et beaucoup plus concurrentiels. Il est donc plus difficile de se placer dessus.

Les mots-clés de longue traîne sont composés de quatre mots minimums. Ce sont des requêtes plus précises, avec moins de recherche et donc moins concurrentielles.

C’est pour ces raisons que je vous recommande de travailler votre stratégie de mots-clés avec des requêtes de longue traîne.

Conseil 6 : Attirer la curiosité et répondre à une question

Il est important de bien comprendre que votre titre doit attirer la curiosité du lecteur, pour cela je vous conseillerais de parler de votre propre expérience.

Prenez par exemple « la recette de l’omelette qui me fait gagner 3000 € en un mois ». Il s’agit là du titre d’article d’un professionnel de la cuisine qui tiendrait un blog. En plus d’évoquer sa propre expérience, il donne un chiffre assez intéressant et suscite donc la curiosité.

Il peut également être intéressant de répondre à une question ou à une interrogation que se posent vos lecteurs.

Vous savez par exemple que vos lecteurs peuvent se demander comment réussir leur projet entrepreneurial. Il vous sera alors possible d’élaborer un titre tel que «12 façons de mener à bien votre projet entrepreneurial en moins de 6 mois ». Clair, précis, il suscite l’intérêt de vos lecteurs en évoquant directement cette grande question.

Vous l’aurez compris ; le titre allèche, intéresse et attire vos lecteurs. Bien écrit, il aura tendance à donner envie à la personne de passer à la prochaine étape : la lecture de votre article.

Conclusion

En somme, prenez bien en compte les différents facteurs décrits précédemment pour rédiger vos titres H1 :

  • Un seul titre de niveau 1 par page
  • Une visibilité coûte que coûte
  • Entre 15 et 75 caractères
  • Décrire brièvement le contenu de votre page
  • Utiliser la longue traîne
  • Attirer le lecteur

En suivant ces conseils, vous aurez toutes les chances d’attirer plus de visiteurs sur votre site et vous pourrez également les pousser à devenir des lecteurs réguliers de votre blog.

J’espère que cet article vous a plu. On se retrouve tout de suite au suivant !

À bientôt.

Share This