“Les backlinks, c’est le top pour ranker sur Google !” Ok très bien, mais je trouve qu’il n’y a pas assez d’articles qui vous explique comment faire des ancres de lien. On vous explique comment construire une maison mais pas comment faire ses fondations…

Les ancres de liens auront un grand rôle tant que les backlinks et les liens resteront importants pour Google. Actuellement c’est une des meilleures façons pour Google de Pénaliser le spam et la suroptimisation.

À une époque, les gens faisaient des liens en grande quantité un peu partout sur le web de façon automatisée. Cela fonctionnait mais avait la particularité d’avoir la même ancre de lien un peu partout.

Un beau jour ces sites se sont vus prendre un sérieux coup dans les résultats de recherche. Google avait sévi…

On pense particulièrement à la mise à jour Penguin qui a fait un bon nettoyage dans les SERPs en 2012. Ils se sont particulièrement attaqués aux sites qui avaient un mauvais profil de lien.

Ces pratiques d’ancres de lien dupliquées ne sont plus possibles et il faut donc s’adapter. À cause (ou grâce selon les points de vue) de ces mises à jour, les ancres comptent beaucoup plus !

Mal travaillé ses ancres peut être mauvais et bien les travailler peu être bénéfique. Donc au choix, autant bien les travailler. Pensez également à vous assurer de la qualité des backlinks et des sites sur lesquels vous publiez.

Avant tout, on voit ce qu’est une ancre de de lien

Qu’est-ce qu’une ancre de lien

Il est fort probable que vous ayez déjà utilisé des ancres de liens sans forcément vous en rendre compte.

Voici un exemple de texte avec un lien et son ancre :

extrait du site wweb and seo de Maximilien Labadie

Internet est comme une toile d’araignée, d’où le surnom de « toile ». Chaque nœud qui mène vers un autre fil de la toile tout comme chaque lien mène vers une autre page. Les pages web sont interconnectées.

Cela permet d’envoyer un signal au lecteur, lui donnant une source supplémentaire à lire ou bien une suggestion de navigation. Mais cela envoie également un signal aux moteurs lui montrant notre crédibilité grâce à nos sources et l’architecture du site.

Comment faire un lien et son ancre

Pour faire un lien, c’est très simple. Selon l’endroit où vous l’insérez, il sera reconnu automatiquement et deviendra automatiquement cliquable une fois envoyé. C’est le cas sur plein de logiciels en ligne, réseaux sociaux et CMS.

Si vous regardez l’anatomie d’une page et qu’on regarde le code lié à un lien, on s’aperçoit qu’il est sous cette forme :

Le code HTML d'un lien avec son ancre

Voici ce que donnerait le lien dans un contexte :

l'extrait de l'exemple en html

Si un visiteur clique sur le lien, cela l’amènera sur la page cible dont on a inscrit l’URL au sein de l’attribut « href ».

Les liens, Google et Penguin

Comme expliqué un peu plus haut, Google a complètement bouleversé le monde du SEO en publiant sa mise à jour Google Penguin.

Cette mise à jour s’en est prise principalement aux sites qui manipulaient l’algorithme grâce à des liens fait automatiquement et de mauvaise qualité.

Les ancres de lien sont devenues la façon la plus simple d’analyser le profil de liens d’un site.

Voici comment fonctionne Penguin :

  1. Un backlink est créé
  2. Google l’index
  3. Le backlink est placé dans une base de données propre à votre site web qu’on appelle communément le « profil de lien »
  4. Répétition des étapes

Une fois le profil de lien sauvegardé, il est comparé aux mots-clés sur lesquels vous vous placez.

Si par exemple vous avez une page qui se place sur le mot « Agence immobilière Lyon » et que toutes vos ancres sont « agence immobilière Lyon » vous allez être pénalisé.

Google compare votre mot-clé cible et les ancres qui pointent vers la page. Si 100% des ancres sont les mêmes, il est assez évident que vos liens sont créés automatiquement.

Il est assez évident qu’un profil de lien dont les ancres sont identiques avec le mot-clé ciblé par l’optimisation résulte à une pénalité.

Attention à vos ancres et votre profil de lien.

Pour cela, voici différentes façons de faire des ancres de lien.

7 façons de faire des ancres de lien

Voici 7 exemples d’ancre de lien pour vous aider à mieux comprendre ce qu’il existe :

Les ancres avec la marque

C’est une ancre dans laquelle on utilise votre marque ou même le nom de domaine du site.

Voici quelques exemples :

  • Fnac
  • Doctissimo
  • Louis Maîtreau

Oui, mon nom est aussi mon nom de domaine et ma marque.

Ces ancres de marque ont un gros poids avec les marques. Regardez par exemple avec Amazon :

Les ancres de liens d'amazon les plus utilisées selon Majestic SEO

La capture provient de Majestic SEO.

L’ancre de lien la plus utilisée est celle de leur marque. Ils jouissent d’une très forte notoriété qui leur permet d’avoir un maximum de lien vers leur nom.

Les ancres avec l’URL

Les ancres de liens avec l’URL sont composées de l’adresse du site. Que ce soit l’adresse relative ou absolue :

  • https://www.louismaitreau.fr
  • louismaitreau.fr
  • fr

Comme on pouvait le voir sur la capture précédente, elles sont très utilisées dans un profil de lien comme celui de la FNAC.

Les ancres avec des variations du mot-clé

Pour ne pas aller directement sur le mot-clé et varier, il est utile d’utiliser des variations de votre mot-clé.

C’est ce que les américains appellent les « LSI » pour « Latent Semantic Indexing ». Pour faire simple, c’est de la sémantique qui découle du mot-clé.

Voici quelques exemples si je veux me placer sur le mot « voiture » :

  • Qu’est-ce qu’une voiture
  • Où acheter une voiture
  • Conduire une voiture

Pour trouver des variations de mots-clés, vous pouvez utiliser un logiciel comme Ubersuggest qui est gratuit et très efficace !

Le logiciel Ubersuggest par Neil Patel

Il n’y a plus qu’à chercher et c’est parti !

Les ancres « Exact match »

Ces ancres ont un grand pouvoir pour votre SEO. Il peut augmentez vos classements ou bien simplement vous donner une pénalité si c’est mal utilisé.

Mon ancre de lien est le mot-clé cible.

Le principe est simple : Si je veux me placer sur le mot-clé « agence immobilière », mon ancre de lien sera « agence immobilière ».

Les ancres « Partial Match »

Les ancres « Partial Match » ressemblent aux variations et également aux exact match. La différence c’est que les Partial Match ne sont pas faites par un logiciel.

Voici quelques exemples si je souhaite me positionner sur le mot-clé « voiture de collection »

  • Jolie voiture de collection américaine
  • Superbe voiture de collection automatique

Cela revient à « habiller » votre mot-clé. C’est une pratique très naturelle qu’il faut utiliser dans sa stratégie.

Les ancres génériques

Les ancres génériques sont souvent des call to action (CTA) qui ne sont pas liés au mot-clé ciblé. En voici quelques exemples :

  • Ce site
  • Cette page
  • Cliquez ici

Cela permet de donner des variations si vos avez trop d’ancre optimisées par exemple

Les ancres vides

Les ancres vides correspondent à des liens sans contenu textuel dedans. Alors comment faire cela ?

Lorsque vous utilisez une image pour faire un lien par exemple.

Cependant est-ce que ça vaut le coup de faire un lien avec aucun contenu dedans ? Oui si vous trouvez une façon de rendre le lien facilement cliquable. Sinon cela peut être vu comme une manipulation pour mettre des liens que les visiteurs ne voient pas.

Bien fait, cela peut-être une bonne méthode pour diversifier son profil de lien.

4 conseils pour optimiser vos ancres de lien

Maintenant que vous êtes beaucoup plus avertis sur les ancres de lien et leur fort potentiel à influer sur vos classements, voici 5 conseils qui devraient vous aider à mieux cerner la stratégie à adopter.

Rester sur le sujet

Google a toujours souhaité voir du contenu pertinent dans les premières places de résultats de recherche.

Cela veut dire que Google attend que vous parliez d’un sujet précis et en profondeur. Allez-vous être bien vu par Google si changez trop de sujet ? Probablement pas.

Lorsque vous faites un lien vers une page d’un autre site, tentez de rester dans le sujet que vous abordez. Votre ancre de lien se doit de bien décrire le contenu de la page mais également de rester en relation avec le sujet abordé.

Par exemple, vous avez un blog sur les chiens et leur mode de vie. Si vous souhaitez faire un lien vers une page qui parle de l’histoire d’un chien en particulier, vous allez devoir choisir une ancre associée au contenu de la page.

Si vous mettez une ancre sans rapport, vous pouvez potentiellement vous exposer à une pénalité. Il parait logique que vous n’alliez pas parler de mécanique automobile pour lier une page sur les chiens.

Voici un extrait de l’un des articles publié sur le blog avec en dessous le titre de la page liée :

Un exemple de lien sur le site louismaitreau.fr

J’utilise des variations du mot-clé « analyse de backlinks » pour faire mon ancre de lien. Dans ce cas j’ai utilisé « vérifier la valeur des backlinks ». Je suis bien resté en relation avec le sujet lié.

Si vous tombiez sur une page qui vous propose de rejoindre un casino en ligne, vous seriez suspicieux. N’est-ce pas ? Cela ne donnerait plus envie de cliquer sur un autre lien et cela donnerait envie de partir du site.

Google attend que vous soyez rigoureux mais les visiteurs aussi !

Toujours varier ses ancres

Comme je l’expliquait plus haut avec Penguin, si vous ne placez que des ancres qui correspondent à votre requête exacte, vous allez être pénalisé. 100 % d’exact match, n’est pas une bonne idée désormais.

Ce sera probablement la même chose si vous ne faites que des ancres avec votre marque.

Idéalement, ce sera à vous de faire votre propre essai sur les pourcentages qu’il faut avoir selon le type d’ancre. Il n’y a pas de vérité générale sur le pourcentage à avoir.

Mais je dois pouvoir vous orienter un peu avec ce genre de graphique fait par Serpstat :

Répartition des ancres de lien selon SERPstat

Le total n’est pas égale à 100 % parce qu’ils y a d’autres formes de lien qui ne sont pas citées ici. On peut voir ici 1 % d’exact match peut paraitre peu quand on sait que ça pouvait être 100% avant Penguin. Mais sachez que moins vous en utilisez, plus ils seront puissants.

Voici une suggestion de pourcentage. À vous de vous faire votre propre idée et de jouer avec ces chiffres.

Rester Naturel

Avant que Penguin vienne nettoyer les SERPs, les sites s’amusaient à faire une quantité énorme de liens et ce, souvent avec des logiciels d’automatisation. Google a souhaité combattre ces pratiques et s’assurer que cela n’arrive plus.

Comment des liens automatisés sont sensé apporter de la valeur à un site ? Pour le rappel, un lien (interne ou sortant) est comme un vote pour une autre page mais avec un coefficient.

Ces votes sont sensés être donnés par des gens qui le souhaitent. L’on ils réellement souhaité si un logiciel est intervenu ? Probablement pas.

Le point à retenir lorsqu’on parle de maillage interne et de backlink est de rester naturel ! Il faut se poser les bonnes questions :

  • Est-ce que le lien vers cette page apporte de la valeur à mon lecteur ?
  • Est-ce que mon ancre de lien est logique ?
  • Les ancres des liens qui pointent vers les pages de mon site sont-elles variées ?
  • Les ancres de liens ou le contexte permettent-ils de comprendre sur quel page le mien mène ?

Le fait de pouvoir répondre positivement tout en ayant une argumentation ou un chemin logique dans votre tête veut probablement dire que vous n’avez rien à craindre.

Analyser son profil de lien

Analyser son profil de lien est primordial pour s’assurer de la diversité et la qualité des ancres. Pour cela, vous pouvez utiliser Majestic SEO avec sa version gratuite, qui vous permettra d’avoir une idée de vos ancres.

Voici un exemple avec la Fnac (pensez à mettre votre adresse sans rien devant le nom de domaine) :

Le profil de lien de la Fnac selon Majestic SEO

Et lorsqu’on vient à scroller un peu, on tombe sur les ancres de lien :

Les ancres de lien de la Fnac

Cela vous permet d’avoir une première idée des ancres et de leur répartition. Ici on peut voir que « Fnac » est l’ancre la plus utilisée.

On peut également se faire une idée avec la Google Search Console en se rendant sur :

Le profil des ancres de lien du site louismaitreau.fr par la Google Search Console

Trafic de recherche à Lien vers votre site à comment vos données sont liées à plus

Cependant, cela vous donnera l’ensemble de vos liens, y compris ceux internes à votre site.

Conclusion

Plus Google évolue, plus on se rapproche d’un moteur qui pense comme un humain, capable d’analyser le comportement de l’éditeur du site.

Plus vous allez agir naturellement et proposer un profil de lien varié, plus serez bien vu par Google.

Certaines marques assez fortes ont été frappé très fort par Penguin. On n’est jamais à l’abri d’une nouvelle tempête dans les résultats de recherche. Plus vite vous serez propre, plus vite votre trafic sera sécurisé.

Assurez-vous de :

  • Diversifier vos ancres
  • Contextualiser vos liens (placer vos liens dans des phrases)
  • Garder un œil sur votre profil de lien
  • Éviter les pratiques de manipulation de l’algorithme

Et grâce à cela, vous aurez un classement pérenne dans les résultats de recherche. Vous pourrez même obtenir plus de trafic.

À bientôt pour le prochain article.

Share This