Arrivez-vous à trouver des mots-clés pour votre site ?

Je ne suis pas certain que ce soit le cas pour tout le monde. Parce que trouver les bons mots-clés est un challenge quand on ne sait pas réellement comment s’y prendre.

J’ai déjà vu une agence web facturer 500€ en plus de la création d’un site pour des « Prestations de référencement » juste parce qu’ils ont installé Yoast. C’est un peu limite quand on sait que ces agences sont chargées de la rédaction du contenu.

La recherche de mots-clés doit être au centre de vos préoccupations pour votre stratégie de référencement. Vous imaginez être armé d’un pistolet, devoir tirer sur une cible et ne pas viser ? Non évidemment, donc pourquoi écrire du contenu à l’aveugle en attendant de voir si cela fonctionne ?

Pour trouver ses mots-clés, il existe des outils simples qui vous permettent d’y arriver, rien de bien complexe. Mais on peut quand même se retrouver avec des mots-clés qui ne sont pas réellement adaptés à nos besoins. La plupart des temps les gens font des erreurs avec ces outils :

  • Ils ne prennent pas en compte l’intention de recherche
  • Ne tiennent pas compte de la compétitivité
  • Ils ne mesurent pas les ressources nécessaires pour savoir si le mot-clé est intéressant

Dans cet article, je veux simplement vous montrer une façon de trouver des mots-clés grâce à ceux qu’on pense être notre pire ennemi : nos concurrents.

Quand on parle de compétitivité et de concurrence, les gens pensent que ce sont des complications supplémentaires, que les concurrents vont prendre tout le trafic (ou parts de marché selon le contexte).

Oui, d’un côté c’est vrai. Seulement si vous ne faites pas ce qu’il faut pour mettre les chances de votre côté.

Mais pour certain, la concurrence est justement une opportunité dont ils profitent pour améliorer leur visibilité, leur gamme de produit…

C’est ce que je m’efforce de faire et voici comment je fais cela avec mes mots-clés :

Qu’est-ce que la concurrence sur un mot-clé

La concurrence sur un mot-clé n’est pas qu’un simple indice à interpréter. Il y a différents points à prendre en compte selon l’indice mais aussi le logiciel.

L'indice de concurrence sur Ranxplorer

Généralement on peut prendre différents points :

  • Une estimation basée sur le nombre d’annonceur sur une campagne sponsorisée
  • Selon les liens, l’autorité des domaines et le contenu

On pourrait également se dire que l’indice de concurrence dépend du nombre de résultats de la recherche. Oui cela joue mais ce n’est pas complet. Vous pouvez avoir peu de résultats mais 20 mastodontes qui prennent les 20 premiers résultats.

Il est important de comprendre que l’analyse de la concurrence sur un mot-clé consiste à mesurer la difficulté à se positionner sur la première page de Google.

Pourquoi vous devez faire de l’analyse concurrentielle

Pour lancer un business on dit souvent que la concurrence indique marché qui a de l’offre et si jamais vous n’avez pas de concurrence, c’est que vous allez probablement échouer (sauf exceptions bien sûr).

On peut faire le même rapprochement avec le SEO : lancez vous là où il de la concurrence (mais pas une trop grosse) et de la demande.

Mais une fois votre site lancé, vous êtes-vous demandé :

  • Comment trouver des mots-clés à fort volume de recherche sur lesquels vos concurrents ne sont pas ?
  • De quelle manière trouver des mots-clés avec un ROI positif ?
  • Les méthodes pour se placer sur un mot clé compétitif et remporter le gros lot ?
  • Les façons d’obtenir plus de trafic avec des outils à portée de main ?

Les réponses à ces questions vous permettraient d’arriver à de propulser votre trafic en pleine stratosphère, pas vrai ?

Et si je vous dis que la réponse à toutes ces questions est l’analyse concurrentielle ? j’ai un peu plus votre attention ?

Pour rappel, le référencement est le fait de placer le résultat le plus pertinent en avant. Mais cela se joue forcément entre ceux qui proposent des réponses aux mots-clés abordés, il y a forcément un facteur concurrentiel dans la balance.

Une analyse concurrentielle bien faite vous permet de trouver des mots-clés de valeur sur lesquels attirer du trafic et bien sûr, des nouveaux clients !

Rien ne dit qu’un mot-clé doit avoir un fort volume de recherche pour générer du chiffre d’affaires.

Comment trouver des mots-clés et analyser la concurrence

Actuellement le consommateur passe par un parcours d’achat assez complet et de plus en plus basé sur la recherche et la comparaison.

Actuellement, l’acheteur a tout un parcours assez long avant l’achat. Et il y a forcément de la concurrence qu’il va étudier avant de venir sur votre site.

L’intention de recherche peut varier à chaque étape du procédé. Il faut donc faire en sorte que votre mot-clé coïncide avec l’intention de recherche de vos prospects ou clients. Comme je le disais au début de cet article : ne pas cibler c’est ne toucher personne.

Si vous pouvez rédiger du contenu adapté à chaque étape, c’est jackpot :

  • Plus de trafic sur le site
  • Meilleur taux de clic parce que votre contenu s’adapte aux intentions
  • Un meilleur taux de conversion

Voici ce dont vous avez besoin :

  • D’avoir des ressources pour rédiger (Prestataires, employés ou simplement du temps)
  • Connaitre le parcours d’achat pour s’y adapter
  • Les bons mots-clés adaptés à chaque étape
  • La façon de trouver ces mots-clés
  • Vous positionner sur ces mots-clés

Cela parait probablement plus simple à dire qu’à faire pas vrai ?

Pas de panique, on va voir ensemble les étapes.

Sur quoi se base la concurrence d’un mot-clé

La première étape est de bien comprendre le parcours d’achat d’une personne. Voici un tunnel classique d’achat :

Le tunnel d'achat d'un internaute

À chaque étape le client a des envies différentes et donc une intention de recherche. Il y aura différent type de mots-clés à chaque étape.

Pour aller encore plus loin, il est tout à fait possible de faire un persona de votre client type. Cela aidera à mieux anticiper les actions à mener.

Avant cela, voici un schéma qui vous explique l’intention dans la façon de tourner les requêtes :

Les pronoms interrogatifs et l'intention de recherche

  • Quoi / qui : Qu’est ce qu’un psoriasis | Qui est Rand Fishkin ?
  • Comment guérir un psoriasis ?
  • Quand faut-il guérir un psoriasis
  • Où trouver une personne qui guérit les psoriasis ?

Les pronoms en début de question forment une intention différente. Il est important d’avoir cela en tête. Mais ce n’est pas la seule façon de différencier l’intention.

Voici de quoi vous aider sur les différentes parties et les mots-clés à utiliser :

1)     Prise de conscience

C’est l’étape où l’internaute se rend compte qu’il a un problème. Cela se fait généralement lorsqu’il surf sur le web, en discutant avec des amis …

C’est surtout du contenu informatif qui va lui faire comprendre cela. Il utilisera des mots-clés génériques ou informatifs si jamais il fait des recherches.

Ce n’est pas l’étape la plus importante du parcours actuellement.

2)     Découverte

La découverte est la première étape de recherche de notre internaute. Il fait des recherches et utilise principalement des mots-clés informatifs. Il a besoin d’avoir des informations sur son besoin.

Il va rechercher ce type d’article :

  • Des guides complets et tutoriels pour comprendre (ex : le guide pour référencer un site en 2020)
  • Du contenu éducatif : de simples articles qui parlent d’un sujet
  • Des interviews d’experts sur un sujet
  • Les résultats d’enquête
  • Du contenu d’actualité

On peut également voir ce type de début de requête :

  • Comment faire
  • La meilleure façon de
  • Pourquoi
  • Qu’est ce que
  • La façon la plus …
  • Les outils pour

Voici clairement ce qui défini l’étape de la découverte. Cela vous donne des clés pour mieux éduquer vos prospects et les mener à comprendre leurs problèmes.

3)     Évaluation

L’évaluation correspond à la phase de mise en concurrence des différentes solutions mais également à celle où le prospect risque de passer à la concurrence.

Il y a trois possibilités :

  1. L’étude de votre produit / solution
  2. L’étude des autres solutions (celle qui vous intéresse le moins)
  3. La comparaison

À cette étape, le prospect va principalement chercher des comparaisons et des tests.

Voici le genre de mots-clés qu’il peut rechercher :

  • Avis / bénéfices / avantages [nom du produit]
  • Avis [nom de la marque]
  • Les meilleures solutions [au problème]
  • Comparatif [type de produit]

Il est possible de demander à des tierces personnes de publier ce genre d’articles sur d’autres sites. Évitez la manipulation, cela n’est jamais bon à long terme !

4)     Intention

C’est là ou le prospect se décide à acheter un produit. C’est réellement l’étape où le choix est fait. Il n’y a pas réellement de mots-clés à choisir pour cette étape. En effet, c’est simplement que le prospect a choisi le produit qu’il veut.

C’est l’étape suivante qui devient intéressante :

5)     Achat

L’étape la plus intéressante arrive, celle de l’achat du prospect et le fait devenir client ! Il va utiliser des mots-clés particuliers optimisés pour l’achat. Ce sont des mots-clés commerciaux ou transactionnels.

Voici les mots qui seront placés devant :

  • Acheter
  • Réduction
  • Pas cher
  • Prix
  • Où acheter …

Devant ces mots seront placés les noms de votre produit.

6)     Fidélisation

Cette dernière étape est très importante en marketing mais souvent négligée, c’est la Fidélisation de nos clients.

Pourquoi est-elle importante ?

Revenons à notre tunnel d’achat, le client a parcouru tout un chemin pour arriver à acheter votre produit, vous avez réussi à le séduire et le faire acheter. Votre client est déjà converti et n’a plus besoin de refaire tout le parcours du tunnel pour acheter à nouveau.

S’il est satisfait de son premier achat, il y a de fortes chances qu’il vienne à racheter un de vos autres produits. Ils peuvent même devenir des ambassadeurs et faire votre promotion gratuitement.

Nos meilleurs clients sont ceux qui le sont déjà.

Pour qu’ils soient de bons clients voire des ambassadeurs, il faut les entretenir et donc les fidéliser.

Vos clients vont faire ce genre de requête :

  • Résoudre un problème avec le produit
  • Des tutoriels pour tirer un maximum de leur achat
  • Des communautés de fans

Pour trouver les mots-clés que cela peut représenter, il faut essayer de répondre aux questions les plus fréquemment posées.

Pour cela, les meilleurs moyens sont de :

  • Sonder vos clients (avec un logiciel comme surveymonky)
  • Les groupes Facebook
  • Les sites de question réponse comme Quora
  • Faire un brainstorming
  • Récupérer les avis clients

Vous avez maintenant toutes les cartes en main

Les outils à utiliser

Dans cette partie, je vous montre vraiment les 3 outils que j’utilise réellement pour faire ma recherche de mots-clés. Libre à vous de n’en utiliser qu’un seul ou plusieurs.

Les voici :

1)     Ubersuggest

Le premier outil que je recommande le plus pour la recherche de mots-clés, c’est le logiciel racheté par Neil Patel : Ubersuggest :

le résultat d'une recherche sur Ubersuggest

Le logiciel vous permet de voir le volume de recherche mensuel, la difficulté à se placer en SEO et en SEA, le coup par clic (CPC) et les tendances aux fils des mois.

Si vous scrollez un peu, vous aurez accès à toutes les suggestions de mots-clés liés au mot-clé que vous avez rentré. Dans chaque résultat, vous avez l’ensemble des métriques montrées juste au-dessus.

Et depuis peu, le logiciel commence à présenter le trafic d’un site. Ce n’est pas encore vraiment au point mais ça ne saurait tarder !

Vous voulez savoir le meilleur dans tout ça ? C’est 100% gratuit alors que ça fait largement le travail d’un logiciel payant !

Plus besoin de payer pour votre recherche de mots-clés !

2)     Ranxplorer

Ranxplorer est un logiciel français très intéressant et vraiment pas cher pour l’ensemble des outils proposés.

Une analyse d'un site sur Ranxplorer

Il permet une étude du trafic provenant de Google sous toutes ses formes.

On peut noter qu’il étudie les mots-clés, le positionnement d’un site, des opportunités de mots-clés, le trafic mensuel estimé, le nombre de mots-clés…

Pour ma part je suis sur la version de base « Starter Annuel » payée au mois pour obtenir 50% et ne payer que 142€ sur un an. Sinon vous payerez 24€ pour un seul mois.

Cela m’est largement suffisant avec les autres outils que j’utilise.

Un superbe outil !

3)     Ahrefs

Ahrefs est un outil beaucoup plus complet pour l’étude d’un site. Il propose l’étude des backlinks d’un site, des alertes sur les mots-clés, backlinks et mentions. Il propose également de voir les tendances du web, une recherche de mots-clés super efficace, de suivre des mots-clés, de crawler un site … Bref pleins de fonctionnalités !

Voici la page pour la recherche de mots-clés :

La recherche de mots-clés sur Ranxplorer

L’étude est très complète et analyse la difficulté, la tendance, le SEA, la recherche sur les différents pays de la même langue, les différentes idées de mots-clés liés et même les SERPs si on descend un peu.

Un très bon outil dont je ne présente qu’un outil parmi une grande quantité !

Le guide de l’analyse de la concurrence des mots-clés

1)     Identifier ses concurrents

La première étape et celle qui parait le plus logique dans cet article, c’est de trouver ses concurrents. Il va falloir chercher et les réunir

Il y a deux questions à se poser pour cela :

  1. Voulez vous cibler des concurrents directs ou indirects ? Un concurrent direct va proposer les mêmes solutions que vous et un concurrent indirect propose des produits différents des vôtres mais qui répondent au même problème.
  2. Voulez-vous cibler des gros ou des petits concurrents ? Evidemment, il faut les ressources pour venir cibler un gros concurrent. Pour concurrencer Amazon, ce n’est pas simple.

Vous devez savoir ce que vous voulez cibler.

Selon moi il est intéressant de cibler des concurrents directs plus qu’indirect.

Par exemple, vous souhaitez faire sécuriser votre maison, pour cela il y a plusieurs moyens. Vous pouvez très bien trouver un chien de garde ou faire poser un système de sécurité. Le métier est complètement différent et la cible également.

Cibler des concurrents indirects peut vous faire avoir les mauvaises cibles. Alors évidemment je prends un exemple assez extrême mais l’idée est de s’assurer que votre concurrent a les mêmes cibles que vous.

Si c’est bien le cas, on peut cibler des concurrents « indirects »

Pour ce qui est de savoir si on cible des gros concurrents, cela dépend de vous et de vos moyens. Selon moi, il vaut mieux cibler les deux et voir si vos gros concurrents ne se placent pas sur des mots-clés que vous pouvez ciblez.

Pour trouver vos concurrents, je vous invite à utiliser les logiciels dont je parlais précédemment. Notamment Ranxplorer avec la version gratuite dans ce cas-là (ou Ahrefs) :

étude des positions de la concurrence sur Ranxplorer

On regarde ici la concurrence de la FNAC avec ses 5 plus gros concurrents. Ranxplorer nous donne le trafic, le nombre de mots-clés, le % de mots-clés en commun ainsi qu’un niveau de concurrence.

Pour aller plus loin, je vous invite à prendre Ranxplorer en version payante.

2)     Trouver les opportunités de mots-clés

On passe dans une étape importante, c’est celle d’analyser les mots-clés de vos concurrents

La première étape consiste à connaitre les mots-clés de son concurrent :

Pour cela, rendez-vous sur Ranxplorer à synthèse référencement naturels à mots-clés

Comme ceci :

étude des positions d'un concurrent sur Ranxplorer

Dans la partie référencement naturel à mots-clés et de taper le nom de domaine de votre concurrent. Vous obtiendrez les 50 mots-clés qui rapportent le plus de trafic à votre concurrent.
Vous pouvez exporter les données dans un excel et mettre tout dedans.

La deuxième étape consiste à filtrer les mots-clés

Une fois l’export des mots-clés de vos concurrents fait, il faut réunir l’ensemble des données en un seul fichier. De là, il va falloir trier les informations en :

  • Supprimant les doublons
  • Supprimant les mots-clés sans rapport

Vous avez maintenant une liste de mots-clés possibles sur lesquels se placer

La troisième étape consiste à trier vos mots-clés

Il va falloir donner des notes à chaque mot-clé selon sa concurrence ainsi que selon le volume de recherche.

Il faut établir une échelle pour la concurrence et l’intérêt du mot-clé (volume de recherche).

Voici des exemples :

  • 0 à 4 points pour une concurrence entre 100 et 75
  • 5 à 9 points pour une concurrence entre 74 et 50
  • 10 à 14 points pour une concurrence entre 49 et 25
  • 15 à 20 points pour une concurrence entre 24 et 0

Et faire la même chose pour le volume de recherche :

  • Plus de 100.000 résultats : 20 points
  • Entre 50.000 et 100.000 résultats : 15 points
  • Entre 50.000 et 20.000 résultats : 10 points
  • Entre 20.000 et 1000 résultats : 5 points
  • Moins de 1000 résultats : 0 points

L’intérêt doit être calculé selon les résultats, l’exemple ci-dessus est juste indicatif. Il faut adapter chaque cas.

Maintenant, je vous invite à faire une moyenne des deux notes que vous avez eu précédemment et à trier votre tableau selon cette moyenne. Pour rappel, il suffit de faire la somme des deux notes divisées par 2.

C’est la fin de cette étape et on se rapproche encore plus du but.

La quatrième étape : décider des mots-clés sur lesquels se placer

C’est maintenant que les choses sérieuses commencent. Il va falloir choisir quels mots-clés sont intéressants pour ramener du trafic à bas prix.

Mais il n’y a personne qui peut vous garantir d’arriver au top des positions pour un budget donné. Évidemment, plus on est expérimenté, plus on peut vous donner une fourchette précise.

Maintenant, il faut se poser les bonnes questions :

  • Quelle est l’autorité de votre domaine ? Plus il est fort, plus il est simple de se placer
  • Pouvez-vous facilement obtenir des backlinks ? Réseau de site, finances, temps…
  • Quel contenu pouvez-vous produire ? Avez-vous du temps, des rédacteurs ou de l’argent pour faire un bon contenu ?

En SEO, plus votre domaine est puissant et plus vous pouvez obtenir des liens facilement, plus il est simple de se positionner.

C’est selon ces points que vous devez décider si oui ou non cela vaut le coup de se placer sur un mot-clé ou non.

Cinquième étape : modifier ses mots-clés si besoin

Lorsque vous avez tout une liste, il peut être intéressant de modifier ses mots-clés. En effet des mots-clés assez génériques comme :

  • Service de nettoyage
  • Plombier
  • Electricien
  • Club de billard

Peuvent être assez imprécis. Quel intérêt de se placer sur « club de billard » en France si votre club est à Paris ? Seulement une partie des recherches mènera à un clic.

C’est pourquoi, il peut être intéressant de les adapter et de les géolocaliser comme par exemple :

  • Club de billard Paris
  • Club de billard français Paris
  • Club de snooker Paris
  • Club de billard anglais Paris

Le problème est qu’à force de rajouter des mots on penche vers des mots-clés de longue traîne et on diminue le volume de recherche.

3)     Comprendre là où vous pouvez battre vos concurrents

Maintenant qu’on a beaucoup de données, il serait intéressant d’aller à l’étape supérieur et savoir comment faire pour battre vos concurrents, n’est-ce pas ?

À ce stade de l’article vous avez déjà mis le doigt sur pas mal d’opportunités et de mots-clés qui doivent vous faire avancer dans votre stratégie.

La première étape correspond aux fondations de votre gratte-ciel, il serait dommage qu’en un coup de vent il tombe. Pour éviter cela, la meilleure chose à faire est d’avoir un site dont les performances sont optimisées (adaptés aux mobiles, rapidité de chargement, etc.)

La deuxième étape est de créer du contenu de qualité pour vos lecteurs. Il va réellement falloir lire les pages de vos concurrents sur le mot-clé en question et faire un contenu qui reprenne chaque point important en ajoutant votre touche personnelle.

Il faut partir d’une cabane en bois (le contenu de vos concurrents) pour en faire un vrai gratte-ciel (votre contenu) qui vienne titiller les premières places.

La troisième étape consiste à bien optimiser votre page pour Google et les internautes. Le but de cet article n’est pas de réciter chacun des points mais tout y est expliqué clairement dans l’article lié.

La quatrième étape consiste à obtenir des backlinks de différentes façons tout en s’assurant de bien savoir analyser ces liens. Obtenir des mauvais liens ne vous aidera pas à avoir un meilleur référencement.

Conclusion

On a vu une façon supplémentaire d’ajouter des mots-clés à votre liste mais également comment faire en sorte que ces derniers soient les bons.

Si vous suivez chaque étape et lisez les articles liés, notamment dans la dernière partie, juste avant cette conclusion, vous avez toutes les cartes en main !

Il est compliqué de trouver des mots-clés qui ne soient pas soumis à la concurrence, c’est certain ! Mais malheureusement la concurrence est clairement dans l’ADN du SEO, vous ne pourrez pas y échapper.

Maintenant que vous connaissez ce procédé, vous avez clairement une longueur d’avance sur vos concurrents. Soyez plus malins qu’eux, positionnez-vous là où vous allez intervenir sur les étapes du tunnel d’achat de vos prospects.

Pensez constamment à analyser votre concurrence pour savoir ce qu’ils ont de plus que vous et réagissez pour qu’ils ne vous dépassent plus !

Cela va demander du temps de comprendre et bien appliquer ce que vous avez appris mais derrière ça, les résultats en seront que meilleurs.

Allez ! À bientôt pour un prochain article.

Share This